Des citoyens texans ont entamé une action en justice contre l'État à propos de la subvention de 25 millions de dollars que le Texas s'est engagé à verser chaque année pendant 10 ans aux autorités de la F1 pour la tenue d'un Grand Prix à partir de 2012 à Austin.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'action en justice, déposée mercredi, dénonce le fait que la responsable des finances de l'État du Texas, Susan Combs, a promis cet argent public avant qu'elle soit légalement autorisée à le faire et conteste le fait que la F1 engendrera 287 millions de dollars de retombées économiques annuelles.

La perspective de subventionner de la Formule 1, discipline méconnue aux États-Unis, alors que l'État du Texas, très endetté, effectue des coupes budgétaires dans des secteurs comme l'éducation et la santé, engendre de nombreuses critiques au Texas depuis quelques mois.

Austin doit accueillir un Grand Prix à partir de 2012 et pour 10 ans sur un circuit (long de 5,4 km et conçu pour 120 000 spectateurs) spécialement construit pour l'occasion et entièrement financé par des fonds privés.

Il n'y a plus de Grand Prix des États-Unis au calendrier de F1 depuis celui disputé en 2007 à Indianapolis, sur le fameux circuit des 500 miles (IndyCar).