L'Espagnol Fernando Alonso, le Britannique Lewis Hamilton et l'Allemand Sebastian Vettel sont les trois meilleurs pilotes du plateau, a estimé Stefano Domenicali, le directeur de l'écurie Ferrari, vendredi à Barcelone où a lieu dimanche le Grand Prix d'Espagne de Formule 1.

Mis à jour le 22 mai 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

À l'inverse, le Brésilien Felipe Massa, le coéquipier d'Alonso, ne fait pas partie de ce trio, selon l'Italien qui, en donnant honnêtement son opinion, risque de s'attirer les foudres de son deuxième pilote.

Interrogé en conférence de presse sur l'opportunité de faire signer Lewis Hamilton aux côtés de Fernando Alonso, dont le contrat a été prolongé jusqu'à la fin de la saison 2016, alors que ceux de Massa et Hamilton s'arrêtent fin 2012, Domenicali a d'abord répondu qu'il jugeait «Lewis comme l'un des trois meilleurs pilotes du moment».

«À ce niveau, je le considère pour sûr comme un pilote potentiel pour notre équipe. Qui sait ce qui peut se passer dans le futur?», s'est demandé le directeur de la Scuderia, pour qui «il ne faut jamais dire jamais», sachant qu'Alonso et Hamilton s'étaient détestés chez McLaren en 2007.

Questionné ensuite sur qui était le troisième meilleur pilote, Alonso faisant à coup sûr partie de son Top 3, Domenicali a répondu du tac au tac: «Sebastian Vettel».

Le champion en titre et leader du Championnat, ouvertement candidat à un baquet de l'écurie au cheval cabré, a prolongé son contrat chez Red Bull jusqu'à fin 2014.