Le jeune homme de Montpellier a été le seul à descendre sous les 1:27, avec près d'une demi-seconde de priorité sur Giacomo Ricci, qui partira toutefois troisième derrière Raphael Matos, qui a mérité sa place en première ligne en vertu du meilleur temps provisoire de la veille.

Pierre-Marc Durivage

Le jeune homme de Montpellier a été le seul à descendre sous les 1:27, avec près d'une demi-seconde de priorité sur Giacomo Ricci, qui partira toutefois troisième derrière Raphael Matos, qui a mérité sa place en première ligne en vertu du meilleur temps provisoire de la veille.

Perera avait déjà montré ses couleurs en début de journée en signant le meilleur temps de la séance d'essais matinale. «J'ai dominé toute la journée, alors on a la vitesse pour gagner la course, a-t-il dit en conférence de presse. J'adore la piste, elle est longue et rapide et elle récompense le style de conduite et non la voiture.»

Le Québécois Kevin Lacroix partira quant à lui septième. «J'espérais avoir au moins un top 5 parce que, pendant la première partie de la séance du matin, j'étais presque tout le temps parmi les cinq premiers», a dit Lacroix.

De la pluie au début et à la fin de la séance a compliqué les calculs de plusieurs écuries, dont celle de Lacroix, qui avait choisi de réserver les pneus tendres pour la fin de la qualif. Avec comme résultat qu'il n'a pu améliorer son sort de façon substantielle.

Si le jeune pilote de 18 ans reconnaît qu'il sera à peu près impossible de se battre pour la tête, il espère un résultat sur le podium mais avoue que finir parmi les cinq premiers serait plus réaliste. «Il y a des gens qui n'ont pas d'affaire dans le top 5, a analysé Lacroix. Ils sont normalement un peu plus en arrière et ils sont parfois un peu trop téméraires au début, alors je vais essayer d'avoir un départ propre et tenter de grimper au classement.»

Course folle en F1600

La première course du week-end en Formule 1600 a donné lieu à un spectacle pour le moins divertissant. C'est le jeune Rémy Audette qui a remporté la course devant les vétérans Didier Schraenen et Marcel Lafontaine, heureux bénéficiaires de quelques sorties de piste survenues devant eux. Tout ce beau monde retourne en piste pour la deuxième course du week-end, cet après-midi, après l'épreuve Champ Car.