>>> Nos photos des essais libres

Marc Delbès

>>> Nos photos des essais libres

Les voitures au cheval cabré ont engrangé 10 victoires sur le circuit Gilles-Villeneuve depuis 1978, dont six par le grand maître Michael Schumacher aujourd'hui retraité.

Mais l'Espagnol Fernando Alonso a démontré qu'il faudra compter sur lui et les McLaren en fin de semaine. Le champion du monde en titre a dominé les deux premières séances d'essais libres, vendredi, bouclant son tour le plus rapide en après-midi en une minute 16,550 secondes, soit plus d'une demi-seconde devant la Ferrari de Felipe Massa (1:17,090).

En matinée, il avait devancé son jeune coéquipier chez McLaren-Mercedes Lewis Hamilton (chrono de 1:17,779 secondes).

«C'est une bonne façon d'entreprendre le week-end, a avoué Alonso, qui défendra son titre à Montréal. Il m'importe peu de savoir qui est derrière moi. Que ce soit la même voiture que moi ou une autre, c'est du pareil au même. Nous ne sommes que vendredi et je ne pense pas que nous allons dominer comme nous l'avons fait à Monaco. Mais je serais comblé si je suis toujours premier samedi et dimanche.»

Hamilton, âgé de 22 ans, qui découvre le circuit montréalais, se montrait lui aussi confiant.

«Nous n'avons eu aucun problème et nous semblons être en bonne position.»

Chez Ferrari, on a limité les dégâts — quatrième temps pour Kimi Raikkonen — et c'est la raison pour laquelle on affichait une certaine satisfaction même s'il reste encore beaucoup à faire.

«Nous avons beaucoup travaillé aujourd'hui et nous avons progressé, a expliqué Massa, qui compte deux victoires depuis le début de la saison. À la fin, avec des pneus neufs, j'ai réussi à signer un temps compétitif. C'est plutôt encourageant pour le reste du week-end.

«La stratégie de course sera primordiale, car d'après ce que nous avons constaté, la dégradation des pneumatiques est importante.»

Derrière ce quatuor qui domine sans partage le championnat depuis le début de la saison, la lutte est ouverte. Les Allemands Nick Heidfeld (BMW-Sauber, 5e en 1:17,827) et Nico Rosberg (Williams, 6e en 1:17,992) ont fait bonne impression.

Le Brésilien Rubens Barrichello (Honda), l'Italien Giancarlo Fisichella (Renault), l'Australien Mark Webber (Red Bull) et la Japonais Takuma Sato (Super Aguri) complètent le top 10.

La journée a été ponctuée de quelques incidents sans conséquence. Le Polonais Robert Kubica a ainsi été limité au rôle de spectateur en matinée lorsqu'une fuite d'huile a provoqué un début d'incendie sur sa BMW. Il a beaucoup roulé en après-midi mais il s'est néanmoins contenté du 12e rang.

Le Finlandais Heikki Kovalainen a pour sa part endommagé la suspension avant gauche de sa Renault en tapant le muret dans le virage no 3 après une faute de pilotage en après-midi. L'Italien Jarno Trulli a lui aussi été victime d'un bris de suspension en roulant sur un vibreur en fin de séance.

«Ma journée a été écourtée en raison d'un problème avec la suspension avant droite au début de la deuxième séance, a commenté Trulli. Nous avons manqué la majeure partie de la séance pendant que les mécaniciens réparaient et que les ingénieurs cherchaient la raison de la panne. Malheureusement, ça s'est reproduit quand nous sommes ressortis à la fin de la séance. C'est malheureux et nous devrons étudier la question ce soir.»

Une dernière séance d'essais libres de 60 minutes samedi matin permettra aux pilotes de peaufiner leurs réglages avant les qualifications à 13h.

Alonso, le double champion du monde en titre, et Hamilton partagent la tête du classement provisoire des pilotes avec 38 points chacun.

McLaren-Mercedes entame pour sa part cette sixième des 17 manches du championnat du monde avec 20 points d'avance sur Ferrari au championnat des constructeurs.

La première séance d'essais libres

1. Alonso (McLaren) 1:17.759

2. Hamilton (McLaren) 1:17.967

3. Räikkönen (Ferrari) 1:18.136

4. Massa (Ferrari) 1:18.167

5. Webber (Red Bull) 1:18.301

6. Fisichella (Renault) 1:18.620

7. Heidfeld (BMW-Sauber) 1:18.634

8. Schumacher (Toyota) 1:18.652

9. Coulthard (Red Bull) 1:18.717

10. Davidson (Super Aguri) 1:18.896

11. Sato (Super Aguri) 1:18.898

12. Trulli (Toyota) 1:18.925

13. Button (Honda) 1:18.932

14. Kovalainen (Renault) 1:18.997

15. Speed (Toro Rosso) 1:19.234

16. Nakajima (Williams) 1:19.273

17. Barrichello (Honda) 1:19.937

18. Liuzzi (Toro Rosso) 1:20.331

19. Albers (Spyker) 1:21.251

20. Sutil (Spyker) 1:21.630

La deuxième séance d'essais libres

1. Fernando Alonso (McLaren-Mercedes) 1:16.550

2. Felipe Massa (Ferrari) 1:17.090

3. Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) 1:17.307

4. Kimi Räikkönen (Ferrari) 1:17.515

5. Nick Heidfeld (BMW Sauber) 1:17.827

6. Nico Rosberg (Williams) 1:17.992

7. Rubens Barrichello (Honda) 1:18.108

8. Giancarlo Fisichella (Renault) 1:18.130

9. Mark Webber (Red Bull) 1:18.181

10. Takuma Sato (Super Aguri) 1:18.309

11. David Coulthard (Red Bull) 1:18.316

12. Robert Kubica (BMW Sauber) 1:18.399

13. Jenson Button (Honda) 1:18.474

14. Vitantonio Liuzzi (Toro Rosso) 1:18.493

15. Anthony Davidson (Super Aguri) 1:18.545

16. Scott Speed (Toro Rosso) 1:18.602

17. Alexander Wurz (Williams) 1:18.871

18. Jarno Trulli (Toyota) 1:18.895

19. Ralf Schumacher (Toyota) 1:19.331

20. Christijan Albers (Spyker) 1:19.453

21. Adrian Sutil (Spyker) 1:19.662

22. Heikki Kovalainen (Renault) 1:20.519