(Daytona Beach) Après un délai qui a duré plus de cinq heures, les organisateurs du Daytona 500 ont été en mesure de relancer la course, peu après 21 h dimanche.

Associated Press

La course a été interrompue lorsque des éclairs sont apparus dans le ciel de la région de Daytona Beach. Les orages ont poussé les spectateurs, qui respectaient la distanciation physique dans les estrades, à se placer à l’abri dans les corridors achalandés.

Une forte pluie s’est ensuite abattue sur le circuit, laissant présager une longue interruption de la course.

Avant les intempéries, il a fallu moins de 15 tours pour que survienne le premier carambolage d’importance de l’épreuve inaugurale de la saison de la série NASCAR.

L’accident est survenu lorsque le bolide conduit par Aric Almirola est entré en collision avec celui d’Alex Bowman, le détenteur de la position de tête, déclenchant un carambolage impliquant un total de 16 voitures.

Christopher Bell a déclenché la mêlée lorsqu’il a poussé avec trop de vigueur la voiture d’Almirola près de l’avant du peloton.

Martin Truex fils, Erik Jones, Jamie McMurray, Ryan Blaney, William Byron, Ryan Newman et Kurt Busch font partie du groupe de pilotes impliqués dans le carambolage.

À la relance, sous un drapeau jaune et avec 185 tours à compléter, Kevin Harvick occupait l’avant du peloton.