La série IndyCar prévoit couronner son champion dans les rues de St. Petersburg, en Floride, puisque l’épreuve qui devait initialement donner le coup d’envoi à la saison sera finalement celle qui la terminera, le 25 octobre.

Jenna Fryer
Associated Press

L’IndyCar devait entamer son calendrier le 15 mars sur le circuit urbain temporaire, et les équipes étaient déjà sur place en prévision de la course avant que la série ne décide d’interrompre ses activités en raison de la pandémie du nouveau coronavirus. L’IndyCar souhaitait d’abord présenter l’épreuve à huis clos, mais elle est éventuellement revenue sur sa décision 48 heures avant la tenue de la course.

St. Petersburg présentera une épreuve de la série IndyCar pour une 16e saison consécutive, mais ce sera la première fois qu’elle le sera en clôture de la campagne.

L’IndyCar doit maintenant entreprendre sa saison au Texas Motor Speedway le 6 juin, et mercredi elle a mentionné que « le reste du calendrier mis à jour pour la saison 2020 demeurera identique ».

Après l’épreuve au Texas, la série doit se déplacer vers Road America, au Wisconsin, le 21 juin, où aurait lieu la première course devant des spectateurs.