(Montréal) Le pilote Mercedes Lewis Hamilton a décroché sa première position de tête depuis le mois de juillet, samedi, après s’être révélé le plus rapide de la séance de qualifications du Grand Prix de Formule 1 d’Abou Dabi.

Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse canadienne

Le Britannique a signé un temps d’une minute et 34,779 secondes sur le circuit Yas Marina pour s’adjuger sa cinquième position de tête cette saison, et sa première depuis le Grand Prix d’Allemagne plus tôt cet été. Il tentera de couronner une autre saison dominante en signant une deuxième victoire en autant de saisons, et une cinquième en carrière, dans le désert des Émirats arabes unis.

« Ç’a été très difficile d’obtenir la pole position ici. Hier, j’ai été chancelant, donc j’ai dû me ressaisir pendant la soirée et retourner en piste aujourd’hui beaucoup plus concentré », a déclaré Hamilton, qui a obtenu 10 victoires jusqu’ici cette saison.

Ce dernier a retranché 0,194 seconde au chrono de son coéquipier Valtteri Bottas, qui disposait pourtant d’un moteur Mercedes neuf — donc plus performant. Le Finlandais devra cependant s’élancer en queue de peloton puisqu’il a dû procéder au remplacement de son groupe motopropulseur à l’aube du week-end.

« Je n’avais pas d’aussi bonnes sensations au volant de ma voiture aujourd’hui, mais de toute façon je devrai partir du dernier rang, donc je devrai retrouver mon esprit combatif pour demain [dimanche] », a évoqué Bottas, déçu.

Max Verstappen, au volant de sa Red Bull, partira aux côtés de Hamilton sur la première ligne dimanche, devant les pilotes Ferrari Charles Leclerc et Sebastian Vettel.

Pour sa part, le Québécois Lance Stroll a accédé à Q2 et partira de la 12e place. Son coéquipier chez Racing Point, Sergio Perez, sera deux échelons devant lui sur la grille de départ.

PHOTO HAMAD I MOHAMMED, REUTERS

Lance Stroll

« Nous avons offert un bel effort collectif, même si nous n’avons pu atteindre Q3, a dit le pilote de Mont-Tremblant. Partir de la 12e place nous permettra peut-être d’inscrire un bon résultat demain. Nous travaillerons très fort ce soir afin de développer notre stratégie, et nous aurons toute la liberté de choisir nos pneus en vue du départ. […] Je suis très satisfait à l’approche de la course, car nous disposons d’une voiture performante lors des longs relais. »

« Nous voulons finir la saison sur une bonne note », a renchéri le directeur de Racing Point, Otmar Szafnauer.

Deux semaines après la spectaculaire collision entre les deux pilotes Ferrari au Grand Prix du Brésil, la Scuderia a connu une autre séance décevante.

Vettel a été victime d’un tête-à-queue tôt dans la première portion de la séance de qualifications (Q1), devant Hamilton. Heureusement pour lui, le champion du monde était suffisamment loin derrière pour éviter une collision. La veille, pendant les essais libres, l’Allemand avait expédié sa monoplace contre la barrière de sécurité à l’entrée du virage no 19, entraînant le remplacement de sa boîte de vitesse.

Par ailleurs, le pilote Toro Rosso Daniil Kvyat a écopé d’une amende de 5500 $US pour avoir quitté les garages de son équipe de manière dangereuse, barrant la route notamment à la Haas de Romain Grosjean.

Hamilton s’est adjugé son sixième championnat des pilotes il y a deux courses, et il a brièvement souligné l’événement vendredi en remplaçant le no 44 qui orne sa voiture par le no 1.

Mercedes connaît du succès sur cette piste, l’emportant chaque fois depuis 2014. Hamilton y a triomphé à trois reprises, en plus d’avoir grimpé sur la plus haute marche du podium à l’époque où il pilotait pour McLaren en 2011.

Red Bull n’a jamais gagné à cet endroit depuis la victoire de Vettel en 2013. Verstappen s’est toutefois dit optimiste quant à la possibilité qu’il signe une quatrième victoire cette saison — ce qui lui permettrait de rejoindre Bottas —, notamment à cause de l’impressionnant rendement du moteur Honda.

« C’était le mieux que nous puissions faire aujourd’hui, car les Mercedes sont toujours très dominantes ici, a mentionné le Néerlandais. Nous aurons de belles chances [de l’emporter] demain, mais nous devrons attendre de voir ce qui se produira. »

La séance de qualifications s’est déroulée à la tombée de la nuit, afin de réunir des conditions semblables à celles qui seront en vigueur pendant la course. Le Grand Prix d’Abou Dabi est la 21e et dernière étape de la saison 2019 de F1.

— Avec l’Associated Press