Le directeur technique de l'écurie Mercedes, Paddy Lowe a rejeté du revers de la main les allégations de possible sabotage pour expliquer la panne de moteur dont a été victime Lewis Hamilton au Grand Prix de Malaisie.

Publié le 7 oct. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Hamilton ocuppait la tête de la course avec 15 tours à faire au circuit international de Sepang quand son moteur a explosé, offrant ainsi la tête de la course et éventuellement la victoire au pilote Red Bull Daniel Ricciardo.

L'avarie a surtout permis à Nico Rosberg --coéquipier et rival de Hamilton dans la course au championnat des pilotes-- de prendre la troisième place et d'augmenter à 23 points son avance sur Hamilton.

Le patron de l'ingénierie et de la mécanique chez Mercedes AMG, Paddy Lowe, a rejeté toute allégation de sabotage au sujet de la voiture de Lewis Hamilton, lors du GP de Malaisie dimanche dernier. On le voit ici après le GP du Canada en 2013. Photo: Bernard Brault, La Presse

«Quelqu'un ne veut pas que je gagne.»

Sous le coup de la frustration, un Hamilton en colère avait laissé entendre après la course qu'il ne s'agissait peut-être pas que de malchance. « Quelqu'un ne veut pas que je gagne cette année, mais je ne lâcherai pas. Je vais continuer à pousser», avait-il dit.

Avec cinq Grands Prix à faire à la saison, il sera difficile pour Hamilton de combler l'écart qui le sépare de son coéquipier Nico Rosberg et du premier rang au classement des pilotes. Rosberg devance Hamilton par 23 points.

Selon Lowe, Hamilton ne pensait pas à du sabotage quand il a fait cette déclaration. «Je ne peux conclure, comme vous, que le pilote insinuait qu'il y a eu sabotage», a dit Low après les essais libres de vendredi en prévision du Grand Prix du Japon.

«Lewis a été très clair --avec nous, assurément-- que cela est absolument hors de question.» Lowe a admis que l'équipe n'a pas été à la hauteur mais rejeté l'idée d'un quelconque sabotage. «Nous avons eu d'autres avaries cette saison et c'est regrettable.»



Lewis Hamilton s'extrait de sa Mercedes en panne au 46e tour. Il menait avec 15 tours à faire. Photo: AP

Rosberg a terminé 2e derrière Hamilton en 2014 et en 2015. Lors des deux essais d'aujourd'hui, il a devancé Hamilton mais seulement par quelques centièmes de secondes.

Avec ses 23 points d'avance cette année, une victoire de Rosberg dimanche le rapprocherait de son premier championnat du monde, et serait un coup dur pour Hamilton, en quête d'un troisième titre d'affilée.

Lewis Hamilton était prostré après que son moteur ait explosé dimanche dernier à Sépang. Photo: AFP

1re séance d'essais libres du Grand Prix du Japon

Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:32.431 (24 tours)

(moyenne: 226,171 km/h)

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:32.646 (21)

Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:33.525 (19)

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1:33.817 (17)

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) 1:34.112 (23)

Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) 1:34.379 (26)

Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) 1:34.530 (28)

Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) 1:34.767 (30)

Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) 1:35.003 (10)

Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) 1:35.381 (31)

Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Ferrari) 1:35.446 (23)

Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Ferrari) 1:35.672 (27)

Jenson Button (GBR/McLaren-Honda) 1:35.677 (24)

Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:35.688 (17)

Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari) 1:35.967 (15)

Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) 1:36.169 (23)

Esteban Gutiérrez (MEX/Haas-Ferrari) 1:36.219 (21)

Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) 1:36.294 (19)

Kevin Magnussen (DEN/Renault) 1:36.822 (30)

Estéban Ocon (FRA/Manor-Mercedes) 1:37.797 (29)

Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes) 1:37.966 (24)

Jolyon Palmer (GBR/Renault) 1:37.992 (13)

2e séance d'essais libres du Grand Prix du Japon

Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:32.250 (35 tours)

(moyenne: 226,615 km/h)

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:32.322 (35)

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1:32.573 (26)

Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) 1:33.061 (29)

Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:33.103 (34)

Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) 1:33.570 (37)

Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) 1:33.873 (35)

Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) 1:33.985 (37)

Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) 1:34.028 (33)

Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Ferrari) 1:34.086 (33)

Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) 1:34.127 (33)

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) 1:34.150 (29)

Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:34.241 (33)

Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Ferrari) 1:34.305 (27)

Kevin Magnussen (DEN/Renault) 1:34.339 (36)

Jenson Button (GBR/McLaren-Honda) 1:34.398 (29)

Esteban Gutiérrez (MEX/Haas-Ferrari) 1:34.643 (11)

Jolyon Palmer (GBR/Renault) 1:34.760 (40)

Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari) 1:34.824 (26)

Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes) 1:35.292 (30)

Estéban Ocon (FRA/Manor-Mercedes) 1:35.400 (37)

Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) 1:36.318 (26)