(Boston) Rafael Devers a envoyé la balle contre le Monstre vert en neuvième, lundi, faisant marquer Alex Verdugo et donnant la victoire 2-1 aux Red Sox de Boston, face aux Blue Jays de Toronto.

Jimmy Golen Associated Press

Verdugo et J. D. Martinez ont cogné des simples face à Rafael Dolis (1-3), avant le coup sûr vainqueur.

Le dénouement est survenu au lendemain d’une défaite de 18-4.

« Dimanche, ce n’était qu’un match comme un autre, a dit le gérant des Red Sox, Alex Cora. Une victoire ou une défaite est ce qu’elle est, peu importe le score. Nous avons au moins divisé les honneurs de la série. »

En début de neuvième, Vladimir Guerrero avait créé l’impasse avec son 22e circuit, un sommet dans le baseball majeur.

Il y avait deux retraits quand il a frappé la balle jusqu’à la rue Lansdowne, à 451 pieds du marbre. Matt Barnes (3-1) était au monticule.

Guerrero a signé quatre coups de canon à ses quatre derniers matchs.

« Vladdy fait beaucoup de dommages ces derniers temps », a dit Devers.

Nathan Eovaldi a blanchi Toronto pendant six manches et deux tiers, n’allouant que trois coups sûrs.

À leurs neuf départs précédents, les lanceurs partants des Red Sox avaient montré une moyenne de 9,23.

Verdugo, Devers et Marwin Gonzalez ont chacun obtenu deux coups sûrs.

Alek Manoah a permis un point et quatre coups sûrs en six manches.

Guerrero et Teoscar Hernandez ont cogné des simples en septième, avant que Randal Grichuk frappe une balle à double jeu. Josh Taylor a ensuite disposé de Rowdy Tellez au bâton, avec un coureur au troisième but.

Les Blue Jays étaient en quête d’une troisième victoire d’affilée.

Ils se tournent maintenant vers une série de trois matchs à Buffalo, face aux Yankees de New York.

Mardi soir, les lanceurs partants seront Hyun Jin Ryu (5-4) et Jordan Montgomery (3-1).