Le directeur général des Blue Jays de Toronto, Ross Atkins, a déclaré jeudi qu’il n’était « absolument pas au courant » des allégations de harcèlement sexuel contre Mickey Callaway, pendant leur séjour avec les Indians de Cleveland.

Ian Harrison
Associated Press

Atkins, qui était dans l’équipe de direction des Indians qui a supervisé l’embauche de Callaway, en 2010, a dit que la formation a échoué en ne créant pas un environnement propice à ce que de telles allégations soient correctement traitées.

PHOTO MORRY GASH, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Mickey Callaway

« Il n’y a aucune chance que nous l’aurions négligé si nous avions eu des signes de ce type de comportement », a confié Atkins.

Callaway était jusqu’à récemment l’instructeur des lanceurs des Angels de Los Angeles, mais il a été suspendu alors que les grandes ligues enquêtent sur des allégations de comportement inapproprié envers plusieurs femmes qui travaillent dans les médias sportifs.

Callaway a également été le gérant des Mets de New York.

Atkins a qualifié la situation de « décourageante et triste » et s’est excusé auprès des personnes touchées.

« En tant que leader, il est de notre responsabilité de veiller à ce que notre personnel se sente en sécurité et soutenu, a déclaré Atkins.

« Je m’excuse profondément auprès de quiconque a déjà été victime de harcèlement ou ne s’est pas senti à l’aise pour se manifester.

« Je vois cela comme un échec de ma part, car il n’y avait pas de canaux appropriés pour que quelqu’un se sente en sécurité pour se manifester. En tant que chef de file de cette organisation, cela me déchire le cœur. »

Atkins a dit qu’il n’a pas été contacté par la MLB au sujet de l’enquête, mais qu’il serait disposé à coopérer si on le lui demandait.

The Athletic a rapporté en février que plusieurs femmes ont évoqué des cas présumés d’actes inappropriés de la part de Callaway au fil de cinq ans, avec trois équipes.

Mardi, un autre article de The Athletic a avancé que plusieurs anciens employés des Indians s’étaient manifestés le mois dernier, pour dire que la direction de l’équipe était au courant de la conduite de Callaway.

Le président des opérations baseball des Indians, Chris Antonetti, a dit cette semaine que le club coopérait à l’enquête de la MLB.

Atkins était le directeur du développement des joueurs à Cleveland lorsque Callaway a été embauché.

Atkins a quitté Cleveland pour devenir le directeur général des Blue Jays en octobre 2015.