Le directeur général des Blue Jays de Toronto, Ross Atkins, venait tout juste de commencer une conférence de presse virtuelle jeudi quand son téléphone cellulaire s’est mis à sonner.

Gregory Strong
La Presse Canadienne

Environ 15 minutes plus tard, sa tablette électronique sonnait à son tour. Entre ces appels auxquels il n’a pas répondu, Atkins a déclaré aux journalistes qu’il était récemment « passé proche » de conclure un autre dossier.

Après une saison encourageante, Atkins pourrait être très occupé cet hiver.

« Je crois qu’il y aura des occasions qui vont s’offrir à nous dans ce marché, a-t-il dit. Nous voyons des occasions de nous améliorer et il est très important de demeurer très discipliné dans notre approche. »

Pour la première fois depuis quelques années, les Blue Jays sont mentionnés dans les rumeurs concernant certains des meilleurs joueurs disponibles via le marché des joueurs autonomes ou des transactions.

L’embauche de Hyun-Jin Ryu a été un coup d’éclat spectaculaire pour les Blue Jays l’hiver dernier. Il a accepté un contrat de quatre saisons et 80 millions US, ce qui démontrait que les Blue Jays étaient prêts à passer à l’étape suivante dans leur reconstruction.

L’artilleur sud-coréen a été l’as lanceur des Jays et a terminé troisième au scrutin dans l’Américaine pour le prix Cy-Young.

Atkins sera-t-il en mesure de réussir un autre gros coup ? Il n’a pas dévoilé son jeu pendant sa discussion de 35 minutes, alors que les assises virtuelles des directeurs généraux ont pris fin après quatre jours, jeudi.

Mais puisque les Blue Jays ont de l’argent à dépenser, un noyau de jeunes joueurs étoiles et des espoirs intéressants, ils ont les ressources pour y aller d’une autre grosse prise. Le téléphone d’Atkins devrait donc continuer à sonner.

« Ce qui est encourageant, c’est que nous avons l’impression d’avoir les espoirs nécessaires pour réussir une transaction importante si la bonne offre se présente à nous », a reconnu Atkins.

Atkins n’a pas précisé si le dossier qui était « passé proche » était via un échange ou le marché des joueurs autonomes.

Il a agi rapidement en embauchant le lanceur gaucher Robbie Ray la semaine dernière, lui accordant un contrat d’une saison et huit millions.

Atkins a répété cette semaine qu’il croyait en ses chances d’obtenir un autre lanceur partant via le marché des joueurs autonomes. Il a ajouté qu’il travaillait sur tous les fronts pour améliorer la défensive et la profondeur au monticule de son équipe.

Les Blue Jays ont perdu les services des lanceurs Taijuan Walker et Matt Shoemaker sur le marché des joueurs autonomes. Ils ont aussi rejeté une option au contrat de Chase Anderson. La rotation des Jays est présentement composée de Ryu, Ray, Nate Pearson, Ross Stripling et Tanner Roark.

Le budget de l’équipe devrait être confirmé après une présentation du président Mark Shapiro auprès des propriétaires des Blue Jays plus tard en novembre.