(Washington) Les Nationals de Washington et les Astros de Houston ont annulé leurs séances d’entraînement de lundi en raison des délais pour l’obtention des résultats des tests de détection de la COVID-19.

Stephen Whyno
Associated Press

Le directeur général des Nationals, Mike Rizzo, s’inquiète même que ces délais puissent mettre en péril la tenue de la saison raccourcie de 60 matchs.

Tous les joueurs et membres du personnel des Nationals ont subi un test vendredi et Rizzo a indiqué que les résultats n’ont toujours pas été obtenus.

PHOTO GEOFF BURKE, USA TODAY SPORTS

Le directeur général des Nationals de Washington, Mike Rizzo.

L’annulation de la séance de lundi est survenue 24 heures après que le releveur étoile Sean Doolittle eut exprimé ses inquiétudes sur la lenteur du procédé et sur le fait que les Nationals n’avaient pas encore reçu d’équipement de protection personnelle.

« Nous ne pouvons courir ce risque pour nos joueurs et notre personnel, a indiqué Rizzo. Nous n’allons pas sacrifier la santé et la sécurité de ces gens et de leurs familles. Sans tests efficaces et rapides, ce n’est tout simplement pas sécuritaire pour nous de poursuivre notre camp estival. »

Le directeur général des Astros, James Click, a admis que ce sont les délais dans le traitement des tests qui a mené à l’annulation des séances de lundi.

« Malgré ces délais, nous sommes toutefois optimistes que le procédé sera amélioré et que nous serons bientôt de retour sur le terrain », a-t-il ajouté.

Par communiqué, la MLB a déclaré que 95 % des tests de salive ont été complétés et que le laboratoire de l’Utah qu’elle a mandaté a rapporté 98 % des résultats, la majorité une journée seulement après la collecte des échantillons. Le Baseball majeur dit avoir réglé les problèmes de délais causés par le long week-end aux États-Unis (c’était le Jour de l’Indépendance le 4 juillet) et ne s’attend pas à ce qu’ils se poursuivent. La MLB a par ailleurs salué les équipes qui ont annulé des entraînements.

Mais la frustration s’accroît en raison des délais.

Les Athletics d’Oakland n’ont toujours pas tenu un entraînement avec une formation complète en raison de ces délais, bien que le gérant, Bob Melvin, soit optimiste qu’il puisse le faire bientôt. Les Diamondbacks de l’Arizona ont repoussé leur séance de lundi en espérant obtenir plus de résultats des tests effectués vendredi.

Le troisième-but des Cubs de Chicago, Kris Bryant, a déclaré que certains de ses coéquipiers n’ont pas été testés depuis sept ou huit jours.

« Je crois que si nous souhaitons vraiment que ça réussisse, nous devrons régler ces problèmes, a-t-il déclaré. Si vous ne pouvez pas faire la portion facile, qui est celle que nous vivons présentement, nous avons une grosse pente à monter. »

Pendant ce temps, plusieurs joueurs continuent de recevoir des résultats positifs ou de renoncer à la saison 2020.

Le directeur général des Rangers du Texas, Jon Daniels, a indiqué lundi que le voltigeur étoile Joey Gallo a subi un test positif, mais qu’il est asymptomatique.

Il a assuré que Gallo s’est isolé dans son appartement de Dallas et qu’il n’est pas dans l’entourage de l’équipe. Daniels a ajouté que Gallo lui a dit ne ressentir absolument aucun symptôme.

Gallo s’est soumis à un test de salive le 27 juin dernier. Il a reçu son diagnostic positif deux jours plus tard. Le joueur de 26 ans s’est ensuite soumis à un test complet le 30 juin, qui s’est avéré négatif. Toutefois, un autre test de salive a donné un résultat positif dimanche.

Le voltigeur des Braves d’Atlanta Nick Markakis est devenu lundi le plus récent joueur à décider de faire l’impasse sur la prochaine saison. Le lanceur des Dodgers de Los Angeles David Price, le joueur d’avant-champ des Rockies du Colorado Ian Desmonds, le premier-but des Nationals Ryan Zimmerman et le lanceur des Braves Felix Hernandez ont aussi décidé de ne pas jouer en 2020.

Deux joueurs des Nationals qui ont subi des tests la semaine dernière font partie des 31 joueurs de la MLB à avoir obtenu un résultat positif. Le gérant, Dave Martinez, a ajouté que certains des 60 joueurs qui ont subi un test attendent toujours leur résultat.

« Évidemment, tout cela est nouveau pour tout le monde, a déclaré Martinez. Ce n’est pas parfait, mais tout le monde fait ce qu’il peut. Je sais que c’est le cas. Ils travaillent à nettoyer ce processus. Nous nous trouvons dans une situation très différente. Personne n’a jamais fait cela auparavant. Alors je sais qu’ils travaillent à régler tous les pépins. »

Doolittle, qui hésite toujours à disputer la saison 2020, a affirmé dimanche qu’il n’a toujours pas reçu le résultat de son test de vendredi.

« C’est une chose qui me rend un petit peu nerveux. Nous ne recevons pas les résultats à temps. Nous n’avons toujours pas reçu notre matériel de protection personnelle. Nous devions avoir des masques N-95, des gants, ce genre de choses, mais nous ne les avons pas. Cet équipement est nécessaire afin que ce soit sécuritaire de jouer cette saison. »

À Oakland, deux lanceurs pressentis pour faire partie de la rotation de partants, Mike Fiers et Jesus Luzardo, ont raté leur deuxième entraînement consécutif, dimanche, en raison de ce que le gérant Bob Melvin a qualifié de « problème en suspens », sans élaborer.

Le directeur général des Rangers du Texas, Jon Daniels, a indiqué lundi que le voltigeur étoile Joey Gallo a subi un test positif, mais qu’il est asymptomatique.

Il a assuré que Gallo s’est isolé dans son appartement de Dallas et qu’il n’est pas dans l’entourage de l’équipe. Daniels a ajouté que Gallo lui a dit ne ressentir absolument aucun symptôme.

Gallo s’est soumis à un test de salive le 27 juin dernier. Il a reçu son diagnostic positif deux jours plus tard. Le joueur de 26 ans s’est ensuite soumis à un test complet le 30 juin, qui s’est avéré négatif. Toutefois, un autre test de salive a donné un résultat positif dimanche.