(New York) James Paxton était plutôt nerveux, tout comme les partisans des Yankees de New York, alors que la saison ne tenait qu’à un fil.

Ronald Blum
Associated Press

La tension s’est accentuée en début de première manche, quand une série d’erreurs a mené au premier point du match, mais DJ LeMahieu et Aaron Hicks ont claqué un circuit pour aider les Yankees à vaincre les Astros de Houston 4-1, vendredi soir.

LeMahieu, le premier frappeur des Yankees en fin de première manche, a catapulté le deuxième lancer de Justin Verlander par-dessus la clôture du champ droit. Hicks a ajouté un circuit de trois points contre le poteau de démarcation dans la droite pour donner les devants 4-1 aux Yankees après une manche.

La formation new-yorkaise n’a eu besoin de rien d’autre qu’une belle prestation de Paxton pour s’en retourner à Houston avec un retard de 3-2 lors de cette série de championnat de l’Américaine.

« Je n’étais pas prêt à m’en retourner chez moi tout de suite, a déclaré Paxton. Je voulais tout donner pour mon équipe et me battre jusqu’au bout. »

La série reprendra samedi alors que la journée de congé prévue vendredi a été devancée à mercredi en raison du mauvais temps. Alors que les plans ont été contrecarrés, les deux équipes envisagent d’utiliser des releveurs pendant tout le sixième duel.

L’as des Astros Gerrit Cole, qui montre un dossier de 19-0 depuis le mois de mai, devrait toutefois être le partant dimanche, si les Yankees forcent la tenue d’un septième et décisif match.

« Nous devons simplement retourner à domicile et terminer le travail », a dit le joueur d’arrêt-court des Astros, Carlos Correa.

Paxton n’a pas semblé dérangé par la froide température au Yankee Stadium. Il ne faisait que 11 degrés Celsius au moment du premier lancer. Verlander n’avait pas obtenu un départ lors d’une soirée aussi froide depuis la première partie de la série de championnat de 2018, au Fenway Park de Boston.

Après n’avoir été d’office que pendant deux manches et un tiers lors du deuxième affrontement, Paxton a alloué quatre coups sûrs et quatre buts sur balles en six manches au monticule. Le grand gaucher a retiré nef adversaire sur des prises.

Après que Tommy Kahnle eut alloué un simple à George Springer et un but sur balles à José Altuve, en septième manche, Zack Britton a retiré Michael Brantley et Alex Bregman. Britton a été parfait en huitième, tout comme Aroldis Chapman, en neuvième.

Paxton a eu le dessus sur Verlander, un ancien gagnant du trophée Cy-Young et ancien joueur le plus utile de l’Américaine, lors d’une soirée au cours de laquelle les deux équipes ont toutes deux placé cinq balles en lieu sûr.

Verlander, qui n’avait pas accordé quatre points en première manche depuis son acquisition en août 2017, a retiré 10 frappeurs de suite après la claque de Hicks. Il a conclu sa soirée en allouant cinq coups sûrs en sept manches.

« La maîtrise de ma balle rapide n’était pas très bonne et ma balle glissante restait suspendue », a observé Verlander.

« Nous avons tiré avantage de ses erreurs lorsqu’il était un peu vulnérable, a ajouté LeMahieu. Ç’a fait la différence dans la partie. »