Solidement établi comme l'un des jeux de sport les plus réalistes, MLB The Show pousse le bouchon plus loin cette année avec un jeu défensif plus intelligent et un nouveau mode de saison accélérée palpitant. Un bon cru, sans conteste.

Publié le 4 avr. 2019
KARIM BENESSAIEH LA PRESSE

Animations défensives

Il suffit de quelques minutes de jeu dans MLB The Show 19 pour réaliser que les animations sont plus polies et spectaculaires que jamais. Vos joueurs n'attrapent jamais la balle de la même façon, certains ont très peu d'instinct et vont rater un attrapé qui semblait facile, d'autres ont un bras assez puissant pour retirer les joueurs qui semblaient avoir un coup sûr.

L'explication : on a ajouté 1300 animations pour le jeu défensif, après avoir offert le même traitement de luxe en 2018 aux lancers. Le studio Sony de San Diego, maître d'oeuvre de cette franchise qui s'est imposée depuis 2006, a de plus fait un effort considérable pour rendre cet aspect du jeu plus intelligent. On obtient un jeu bien moins prévisible, même si ces innovations ajoutent une couche de complexité à une mécanique déjà bien chargée.

Évidemment, il s'agit ici de baseball, le sport reconnu pour ses statistiques infinies et ses variations étourdissantes. Si vous n'êtes pas un fan, vous serez facilement rebuté par tous les choix qui vous seront offerts au cours d'un match.

Saison compressée

La grande nouveauté cette année, c'est le mode March to October, bien pensé pour le joueur qui veut traverser toute une saison sans se taper les 162 parties du calendrier. Ici, vous ne jouez que des parties définies comme cruciales qui vont déterminer le « momentum » de votre équipe. Le résultat des autres parties du calendrier est déterminé automatiquement selon ce fameux « momentum ».

Les commentateurs vous indiquent également que votre équipe est sur une bonne ou une mauvaise lancée, que vous pouvez corriger par des modifications à l'alignement, des échanges... et des victoires. On peut ainsi traverser une saison complète en moins d'une vingtaine d'heures, moins si on est expéditif.

L'autre amélioration sympathique concerne le mode Road to the Show, où vous incarnez un jeune joueur qui tente d'accéder aux ligues majeures. Tout est pris en compte : vos exercices de musculation, de petits jeux vidéo qui vous aident à améliorer votre précision et votre rapidité, et même votre capacité de dialogue avec vos coéquipiers et vos entraîneurs.

Légendes et imperfections

Impossible enfin pour l'inconditionnel du baseball de ne pas succomber au mode Moments, dans lequel on rejoue des segments de parties mythiques. Émouvant, tout de même, de voir Babe Ruth à l'oeuvre ou de jouer avec Ken Griffey père et fils réunis.

Bien sûr, on relève ici et là quelques petits défauts. Dans le champ, on a parfois l'impression de ne pas vraiment contrôler le joueur, pour lequel une animation se déclenche automatiquement à proximité de la balle. Au bâton, l'ordinateur semble avoir décidé à l'avance du résultat d'un lancer, peu importe votre technique.

Enfin, et surtout, il faut être amateur de jeux vidéo de sport, particulièrement de baseball, pour pleinement apprécier MLB The Show 19. Pas de petits ajouts pour faire joli ici, pas de mode archisimplifié pour un affrontement entre débutants : le jeu vidéo, comme la réalité, demande une certaine maîtrise des nombreuses commandes.

MLB The Show 19

Développeur : Sony Interactive Entertainment San Diego

Date de sortie : 26 mars 2019

Pour PS4 seulement

Prix : 79,99 $ (édition de base)

Note : 4 sur 5

IMAGE SONY INTERACTIVE ENTERTAINMENT

MLB The Show 19