(Washington) Alex Correa n’avait pas tort lorsqu’il a déclaré avant la rencontre que son coéquipier Alex Bregman allait sortir de sa torpeur.

La Presse canadienne

Après avoir été limité à quatre coups sûrs en 31 apparitions au bâton depuis le début de la série de championnat de l’Américaine, Bregman a cogné un grand chelem en septième manche pour propulser les Astros de Houston vers un gain de 8-1 face aux Nationals de Washington, samedi soir, lors du quatrième affrontement de la Série mondiale.

> Consultez le sommaire du match

Les Astros ont signé une deuxième victoire d’affilée après avoir encaissé deux revers à domicile pour niveler la série 2-2. Les deux équipes s’affronteront de nouveau dimanche au Nationals Park.

« C’est ça l’essentiel, a déclaré Bregman. C’est magnifique. Deux équipes qui se livrent une chaude lutte. Il y a de bons lanceurs, de bons frappeurs. Ce fut plaisant jusqu’ici et nous voulons simplement poursuivre dans la même veine. »

C’est à se demander si Correa n’avait pas eu recours aux services d’une voyante ou s’il ne cachait pas une boule de cristal lorsqu’il a déclaré ceci à propos de Bregman avant le match : « Croyez-moi, il va exploser ce soir. »

Alors que la formation de Houston était en avance 4-1 après six manches, Bregman a propulsé la balle de Fernando Rodney dans les gradins du champ gauche pour mettre le match hors de portée. Il a également donné le ton à la rencontre en première manche en poussant José Altuve au marbre grâce à un simple au champ centre gauche pour donner les devants 1-0 aux siens.

Son réveil était attendu alors que les Astros tiraient de l’arrière 2-1 dans la série.

Yuli Gurriel a suivi avec un simple à l’avant-champ qui a permis à Michael Brantley de croiser la plaque pour donner une avance de deux points aux visiteurs.

Robinson Chirinos a cogné un circuit de deux points, un deuxième en autant de soirs, en quatrième manche, après que Correa eut profité d’un but sur balles.

José Urquidy (1-0) a volé la vedette au monticule, après que les Astros lui aient confié la butte. Le partant a muselé les frappeurs des Nationals et n’a accordé que deux coups sûrs en cinq manches de travail.

« Dès le début du match, je l’ai trouvé calme, je trouvais qu’il était en contrôle, a raconté le gérant des Astros, AJ Hinch, à propos d’Urquidy. Sa balle rapide avait une petite étincelle. Et il s’est juste amené au monticule et il a enchaîné les gros lancers, les lancers importants. »

Le releveur des Astros Will Harris a limité les dégâts, alors que Josh James venait de concéder deux buts sur balles aux Nationals en fin de sixième. Le deuxième releveur des Astros n’a accordé qu’un point à Juan Soto, à la suite d’un roulant frappé en direction du premier but.

Le partant des Nationals Patrick Corbin (0-1) a alloué quatre points en sept coups sûrs et deux buts sur balles. Il a effectué cinq retraits sur des prises.

Max Scherzer amorcera la rencontre de dimanche au monticule pour les Nationals, après avoir remporté le premier match de la série. Il se mesurera à Gerrit Cole, qui a perdu lors de sa dernière sortie pour la première fois depuis le mois de mai.