(Houston) Questionné sur ce qui avait cloché chez les Rays de Tampa Bay, le gérant Kevin Cash a inventé un mot.

Kristie Rieken Associated Press

« On s’est fait Verlanderer ! », a lancé Cash.

PHOTO TROY TAORMINA, USA TODAY SPORTS

Justin Verlander

Justin Verlander a ressemblé au véritable as qu’il est, Jose Altuve a amélioré son palmarès en matchs éliminatoires et les Astros de Houston ont continué sur leur lancée en dominant les Rays de Tampa Bay 6-2 lors du premier match de leur série de sections, vendredi à Houston.

Les Astros, gagnants de 107 matchs en 2019 — un sommet dans les Ligues majeures et un record d’équipe — ont amorcé leur quête d’une deuxième conquête de la Série mondiale en trois ans face à un rival qui avait renversé les Athletics d’Oakland 5-1 lors d’un match suicide, mercredi.

Aussi intraitable qu’en saison régulière, alors qu’il avait mené les Majeures avec 21 victoires, Verlander n’a donné aucun point et qu’un faible coup sûr en sept manches de travail. Il a obtenu huit retraits sur des prises et porté son dossier à 8-0 en 12 présences en carrière lors des séries de sections de la Ligue américaine.

PHOTO TROY TAORMINA, USA TODAY SPORTS

Jose Altuve a frappé un coup de circuit en cinquième manche

Globalement, sa fiche est de 14-7 en matchs éliminatoires.

Il s’est mis à rire lorsqu’il a été informé que Cash avait utilisé sa performance pour transformer son nom de famille en un verbe.

« C’est un assez beau compliment !, a déclaré Verlander. Je ne sais pas quoi dire d’autre que ça. »

Les Rays ont obtenu leur seul coup sûr à ses dépens lorsque Brandon Lowe a amorcé la cinquième manche avec un simple. Verlander a mis fin à sa soirée de travail en retirant sur trois prises les trois frappeurs à lui faire face en septième manche, frappant son gant de son poing tout en quittant le monticule après avoir déjoué Lowe.

Le gérant AJ Hinch s’est fait questionner sur l’aptitude de Verlander d’avoir l’air plus fort au fur et à mesure où le match progresse.

« Il a cet incroyable instinct du moment présent. Il conserve son énergie à la fin de ses sorties… comme un bon sprinteur, à la ligne d’arrivée. Il va gagner la course à la fin de ses sorties. »

Tyler Glasnow, son rival, n’avait accordé que trois simples lorsqu’il a donné un but sur balles sur quatre lancers consécutifs à Josh Reddick pour amorcer la cinquième manche. Il a réussi à retirer George Springer sur trois prises, mais Altuve lui a fait payer sa passe gratuite en claquant un circuit de deux points dans les gradins du champ gauche.

La salle comble de 43 360 spectateurs, incluant Nolan Ryan et Craig Biggio, deux anciens des Astros maintenant au Temple de la renommée, a explosé de joie et secoué des serviettes orange pendant que Altuve contournait les sentiers, un large sourire au visage.

« J’ai laissé ce tir un peu haut dans la zone des prises, et c’est devenu un circuit de deux points, a déclaré Glasnow. Avec le recul, je reviendrais en arrière et je changerais des choses mais il n’y a rien que je puisse faire maintenant. »

Ce fut le point de départ d’une manche de quatre points. Brendan McKay a pris la relève et a concédé un simple à Michael Brantley avant que Alex Brantley ne cogne un double sur la clôture du champ gauche.

Chaz Roe a pris la relève après deux retraits et Yuli Gurriel a cogné un ballon à l’entre-champ droit que Lowe a tenté de capter pendant que Austin Meadows fonçait du champ droit. Lowe semblait en mesure d’attraper la balle, incitant Meadows à freiner mais la balle a donné contre le gant de Lowe et est tombée au sol pour une erreur, permettant aux Astros d’ajouter deux points et de porter le score à 4-0.

« Il faut que je fasse l’attrapé, c’est aussi simple que ça, a admis Lowe. J’ai crié que je capterais la balle et je ne l’ai pas saisie. »

Les Astros ont ajouté deux points en septième manche grâce à des doubles de Yordan Alvarez et de Gurriel.

Altuve a ainsi frappé un circuit lors du premier match de la série de division de la Ligue américaine lors de trois années consécutives. Le petit mais puissant joueur de deuxième but des Astros compte maintenant neuf circuits en 33 matchs éliminatoires.

Le deuxième match aura lieu samedi alors que Gerrit Cole, qui a mené les Ligues majeures au chapitre des retraits au bâton et remporté 16 décisions de suite, sera le partant des Astros contre Blake Snell.