(Kansas City) Cavan Biggio a donné les devants aux siens grâce à un circuit en huitième manche, Randal Grichuk et Teoscar Hernanadez ont aussi cogné des longues balles, et les Blue Jays de Toronto ont défait les Royals de Kansas City 7-3 lundi soir.

La Presse canadienne

Rappelé plus tôt en journée de Buffalo, club-école des Blue Jays au niveau AAA, Bo Bichette a obtenu un premier coup sûr en carrière, un simple au champ gauche à sa première présence au bâton en deuxième manche. Il a été tenu en échec lors de ses trois autres visites au marbre.

Bichette avait été inséré au sixième rang du rôle des frappeurs et a joué à l’arrêt-court.

Bien qu’il n’ait pas hérité de la décision, le lanceur gaucher Thomas Pannone, rappelé lui aussi lundi pour amorcer la rencontre, a offert une bonne performance lors du premier de dix matchs consécutifs des Blue Jays à l’étranger. En six manches, il a concédé trois points et cinq coups sûrs.

La victoire est allée au dossier de Tim Mayza (1-1) qui a blanchi les Royals lors de sa seule manche en relève.

Brad Keller (7-10) n’avait permis qu’à trois balles de sortir de l’avant-champ jusqu’à ce que Hernandez n’égale le score avec son circuit en solo en cinquième manche. Il a éventuellement été victime de trois circuits dans un match pour la première fois de sa carrière, et de quatre points en sept manches complètes de travail.

En sixième, Biggio a entamé la manche avec un simple et quelques instants plus tard, Grichuk a claqué son 17e circuit de la saison, par-dessus la clôture du champ gauche, ce qui permettait à la formation torontoise de prendre une avance de 3-1.

Les Royals ont répliqué avec deux points en sixième mais Biggio a rompu l’égalité une fois pour toutes en huitième avec son coup en solo.

Tels père, tels fils ?

Âgé de 21 ans, Bichette est le troisième espoir de haut niveau à être rappelé par les Blue Jays cette année, après Vladimir Guerrero fils et Biggio.

Ces trois fils d’anciennes vedettes du Baseball majeur sont liés entre eux depuis quelques saisons après avoir grandi ensemble au sein du réseau des Blue Jays dans les ligues mineures.

Ils ont tous trois amorcé la saison 2019 au niveau AAA, et Bichette s’attendait à ce qu’ils arrivent à Toronto ensemble. Cependant, Bichette a été le dernier à gravir l’échelon final, en partie à cause d’une fracture à une main survenue en avril, après qu’il eut été atteint par un lancer.

Le rendement des vétérans Eric Sogard et Freddy Galvis ont aussi ralenti l’ascension de Bichette jusqu’aux ligues majeures. La transaction qui a envoyé Sogard aux Rays de Tampa Bay dimanche a créé une ouverture à l’avant-champ pour Bichette.

Après son retour au jeu avec Buffalo, le 13 juin, Bichette a été dominant à la plaque avant de connaître un creux de vague, récemment. En 56 parties au niveau AAA, il affiche une moyenne au bâton de ,275 avec 16 doubles, huit circuits, 32 points produits, 19 buts sur balles et 48 retraits au bâton.

Aussi dominant a-t-il été au bâton, Bichette a travaillé pour améliorer son rendement défensif cette saison. Après avoir commis 27 erreurs au niveau AA en 2018, Bichette a commencé à accorder plus d’attention à cet aspect de son jeu. En 409,1 manches avec Buffalo, il a commis neuf erreurs pour un taux d’efficacité de ,951.

Bichette a été un choix de deuxième ronde des Blue Jays, 66e au total, en 2016.