Ryan Borucki ne s'en faisait pas trop après avoir encore une fois raté sa tentative de signer un premier gain dans les Majeures.

Melissa Couto LA PRESSE CANADIENNE

Le lanceur recrue de 24 ans a confiance que ce haut fait d'armes arrivera sous peu, surtout s'il continue à lancer de la façon dont il l'a fait mardi soir.

Borucki a concédé deux points non mérités et six coups sûrs en six manches pour les Blue Jays de Toronto, qui ont perdu par jeu blanc 5-0 contre les Twins du Minnesota.

Il s'agissait de la deuxième fois qu'il ne recevait aucun appui de son attaque en seulement cinq départs en carrière.

«Ça va arriver tôt ou tard. Je l'espère, a affirmé Borucki. Tant que je continue à faire ce que je fais en ce moment, bien lancer et garder l'équipe dans le match, ça va venir. C'est aussi simple que ça.»

Jose Berrios a blanchi ses adversaires pendant sept manches et Eduardo Escobar a frappé un circuit de trois points pour les Twins, qui ont battu les Blue Jays pour une deuxième partie de suite.

Berrios (10-7) a alloué quatre coups sûrs et un but sur balles. Il a effectué 102 lancers et il a retiré neuf frappeurs au bâton. Les releveurs Trevor Hildenberger et Ryan Pressly ont préservé le blanchissage des Twins (46-53).

Borucki (0-2) n'a pas été en reste, mais il a encaissé la défaite malgré une belle prestation au monticule.

Une erreur de Teoscar Hernandez a permis aux Twins de venir marquer deux fois en sixième manche. Hernandez a mal jugé une chandelle de Joe Mauer et Brian Dozier l'a envoyé à la plaque grâce à un sacrifice. Escobar et Robbie Grossman ont suivi avec des doubles consécutifs pour porter le pointage à 2-0.

Le gérant des Blue Jays, John Gibbons, a qualifié l'erreur de Hernandez de «coûteuse». Borucki n'a toutefois pas blâmé son coéquipier pour la défaite.

«Il réalise de bons jeux chaque fois. Je l'ai vu effectuer plusieurs jeux incroyables, a dit Borucki. Ça arrive. Ça fait partie du baseball et tout le monde fait des erreurs. J'ai moi aussi commis deux erreurs qui ont coûté deux points. C'est comme ça.»

Borucki avait dominé les Twins en début de rencontre, retirant les 10 premiers frappeurs à lui faire face. Il a cédé en quatrième manche, donnant deux coups sûrs de suite.

Gibbons a été impressionné par la capacité de Borucki à se sortir d'impasse malgré qu'il en soit à ses débuts dans les Majeures.

«Il a réussi à le faire à plusieurs reprises depuis qu'il a été rappelé des mineurs. Il a eu le dos au mur à quelques occasions, mais il a soutiré un roulant ou un retrait au bâton, a déclaré Gibbons. Il a montré à tout le monde qu'il est calme et qu'il possède une bonne maîtrise de ses tirs.»

Escobar a cogné une 15e longue balle cette saison, en huitième manche, envoyant un tir du lanceur canadien John Axford par-dessus la clôture du champ droit.

Les Blue Jays (46-54) n'ont placé que cinq balles en lieu sûr, dont deux par Lourdes Gurriel fils. Il a claqué deux simples pour égaler le record établi en 1997 par Al Woods pour le nombre de matchs consécutifs de plus d'un coup sûr par une recrue des Blue Jays (sept).

Les Blue Jays ont été blanchis pour une sixième fois cette saison, s'inclinant pour une troisième fois de suite contre les Twins pour une première fois depuis 2005.