Source ID:; App Source:

Le stade Gary-Carter inauguré à Montréal

En plus du stade de baseball du parc... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

En plus du stade de baseball du parc Ahuntsic qui sera dorénavant appelé Stade Gary-Carter, la Ville de Montréal a aussi rebaptisé la rue Faillon Ouest, la rue Gary-Carter.

Photo Robert Skinner, archives La Presse

La Presse Canadienne
Montréal

Le stade de baseball Ahuntsic porte désormais le nom de l'ancienne vedette des Expos de Montréal, Gary-Carter, décédé d'un cancer le 16 février 2012.

Les membres de la famille du regretté receveur étoile ont assisté à l'inauguration du stade en présence du maire de Montréal, Michael Applebaum, du maire de l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, Pierre Gagnier, et du président du comité «Honorer la mémoire de Gary-Carter», Rodger Brulotte, samedi, à Montréal.

La cérémonie a été précédée d'un court match de catégorie moustique et elle a été suivie par un affrontement entre les Guerriers de Granby et les Orioles de Montréal de la Ligue de baseball junior élite du Québec.

Le stade Gary-Carter est utilisé par des équipes de niveau régional et provincial en plus d'être le domicile des Orioles lors de la saison estivale. L'an dernier, il a bénéficié de travaux de réfection majeurs qui ont nécessité des investissements de plus de 700 000$.

Déjà, la Ville de Montréal avait rebaptisé, dans le même secteur, la rue Faillon Ouest, la rue Gary-Carter. Cette rue est située au sud du parc Jarry où celui que l'on surnommait «The Kid» a commencé sa carrière.

Carter a évolué pendant 19 saisons au baseball majeur, dont 12 avec les Expos. Il a été sélectionné joueur par excellence de la formation montréalaise à quatre reprises. Il a aussi été intronisé au Temple de la renommée du baseball, en 2003.

«Gary Carter a conquis le coeur des Montréalais et c'est avec fierté que nous lui rendons hommage aujourd'hui en présence de sa femme, Sandy, et d'une de leurs filles, dans un lieu symbolique : le stade Gary-Carter, a déclaré M. Applebaum. Il a été une figure sportive inspirante et je me réjouis que sa mémoire soit honorée dans deux lieux prisés par la communauté sportive montréalaise.»

Depuis plus d'un an, l'ancien analyste des matchs des Expos, Rodger Brulotte, travaille en collaboration avec la Ville de Montréal afin de trouver le meilleur moyen d'honorer la mémoire de Carter et cette journée représente l'achèvement de son travail.

«Aujourd'hui, le stade Gary-Carter accueille les équipes d'élite de toutes les catégories de Baseball-Québec. Ces jeunes représentent toutes les régions québécoises et je suis très fier que le nom de Gary Carter puisse se perpétuer partout au Québec grâce aux jeunes qui viendront jouer sur le terrain du stade Gary-Carter», a-t-il conclu.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer