Gordon Beckham a brisé l'impasse avec un circuit en solo en huitième, vendredi, alors que les White Sox ont battu les Cubs 3-2 dans une bataille de Chicago au Wrigley Field.

ASSOCIATED PRESS

Disputant son dernier match en carrière, le releveur Kerry Wood des Cubs a retiré un frappeur au bâton en huitième avant de tirer sa révérence.

Wood, qui a amorcé sa carrière avec les Cubs en 1998, a retiré 20 frappeurs des Astros au bâton à son cinquième départ dans les grandes ligues. Vendredi, il s'est amené dans le match sous de chauds applaudissements, a retiré Dayan Viciedo au bâton et a cédé sa place à James Russell.

Wood, 34 ans, a donné l'accolade à son jeune fils Justin à son arrivée dans l'abri des Cubs. Quelques instants plus tard, il en est sorti pour saluer les partisans de sa casquette.

La victoire est allée à Matt Thornton (2-3), tandis qu'Addison Reed a signé un quatrième sauvetage en autant d'occasions.

Philip Humber a donné deux points et cinq coups sûrs en six manches et un tiers. Il affiche un dossier de 0-2 et trois sorties sans verdict depuis son match parfait du 21 avril, contre Seattle.

Paul Konerko des White Sox a subi une lacération et de l'enflure au-dessus de l'oeil gauche lorsqu'atteint par un tir de Jeff Samardzija (4-2), en troisième manche. Il a quitté et devra subir d'autres tests. Konerko a cogné un circuit de deux points en première manche.

Samardzija a permis trois points et six coups sûrs en sept manches et un tiers, retirant huit frappeurs sur des prises.

Le match a été disputé devant 34 937 personnes, la plus petite foule de l'histoire au Wrigley Field pour un match entre les Cubs et les White Sox.

Le gérant des Cubs, Dale Sveum, a été expulsé en cinquième manche pour avoir trop contesté une décision de l'arbitre au deuxième coussin.