Le joueur de premier but Albert Pujols des Cardinals de St. Louis devra s'absenter de quatre à six semaines en raison d'une fracture à l'avant-bras gauche, un autre coup dur pour une équipe déjà durement éprouvée par les blessures cette saison.

ASSOCIATED PRESS

L'équipe a dévoilé les résultats d'un examen de résonance magnétique et d'une scanographie, lundi, au lendemain de la blessure de Pujols survenue pendant le match contre les Royals de Kansas City. Pujols souffre d'une fracture sans déplacement de l'os du radius gauche et son bras a été immobilisé dans une attelle.

Pujols présente une moyenne de .279 cette saison. Il a retrouvé son aplomb au bâton après un lent départ.

Pujols s'est blessé à la suite d'un jeu au premier coussin à la sixième manche. Il interceptait un long relais et Wilson Betemit des Royals est entré en collision avec son bras gauche.

Les Cardinals sont à égalité au premier rang dans la section Centrale de la Ligue nationale malgré une série de blessures. Pujols s'est blessé trois jours après le retour au jeu du quatrième frappeur Matt Holliday, dont le nom avait été placé sur la liste des blessés pendant 15 jours pour un problème au quadriceps. Holliday s'est également absenté en raison d'une appendicectomie.

Le troisième-but David Freese, le deuxième-but Skip Schumaker et le lanceur Kyle McClellan ont également manqué à l'appel pendant quelques temps. Et c'est sans compter qu'ils ont perdu Adam Wainwright, un lanceur de 20 victoires, dès le camp d'entraînement.