Source ID:; App Source:

Le président des Braves furieux contre les agents de Furcal

Le président des Braves d'Atlanta, John Schuerholz... (Photo: AP)

Agrandir

Le président des Braves d'Atlanta, John Schuerholz

Photo: AP

Associated Press
Atlanta

John Schuerholz, le président des Braves d'Atlanta, s'est promis de ne plus jamais faire affaire avec les agents du joueur d'arrêt-court Rafael Furcal, qu'il a accusés d'avoir affiché un comportement «méprisable» pendant leurs négociations avec l'équipe.

Schuerholz et le directeur général Frank Wren auraient notamment affirmé que le Groupe Wasserman Media a fait preuve de malhonnêteté en demandant aux Braves un formulaire précisant les détails de leur offre à Furcal, pour ensuite le présenter aux dirigeants des Dodgers de Los Angeles. Ces derniers ont conclu, mercredi, un accord préliminaire avec le joueur d'arrêt-court.

Selon Wren, lorsque l'agent Paul Kinzer a demandé aux Braves de fournir le formulaire en question, cela signifiait, à ses yeux, que l'équipe et Furcal en étaient venus à une entente de principe.

À la suite de la tournure des événements, Schuerholz a fait savoir qu'il ne fera plus jamais une offre à un joueur représenté par cette agence, pour laquelle travaillent Kinzer et les agents Arn Tellem, Adam Katz et Joel Wolfe. Tellem dirige le volet baseball de l'agence.

«Je travaille dans ce domaine depuis plus de 40 ans et je n'ai jamais vu une telle façon de faire», a déclaré Schuerholz, selon un article paru dans l'édition de vendredi du Atlanta Journal-Constitution.

«Les Braves d'Atlanta ne feront plus jamais affaire avec cette compagnie. Promis. J'ai avisé Arn Tellem que nous ne pensions plus qu'ils pouvaient agir de façon honnête et transparente. Je lui ai dit que de toute ma carrière, je n'avais jamais vu une agence présenter un comportement aussi méprisable.»

«C'est une attitude dégoûtante et qui dénote un manque de professionnalisme, a ajouté Schuerholz. Nous formons une organisation fière, et nous n'accepterons pas d'être traités ainsi. J'ai fait savoir à Arn Tellem que peu importe les joueurs qu'il représente, il pouvait retirer le nom des Braves d'Atlanta de sa liste. Ils peuvent négocier avec les 29 autres équipes, et nous discuterons avec la centaine d'autres agents.»

Schuerholz n'avait pas répondu à un appel de l'Associated Press, vendredi.

Tellem a appuyé les actions de Kinzer.

«Il n'y a jamais eu d'entente entre Rafael Furcal et les Braves d'Atlanta, a affirmé Tellem dans une déclaration faite jeudi. En fait, les Braves étaient pleinement conscients du fait que Furcal n'était pas prêt à prendre une décision et qu'il avait demandé une période de réflexion avant de faire son choix final.»

Furcal, qui a porté les couleurs des Braves entre 2000 et 2005, a accepté un contrat d'une durée de trois ans avec les Dodgers, mercredi, évalué à au moins 30 millions $ US.

 




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer