La Québécoise Aurélie Rivard a abaissé sa propre marque mondiale au 200 m libre de la Série mondiale de paranatation de Berlin, en Allemagne.

Publié le 7 juin 2018
LA PRESSE CANADIENNE

En manches préliminaires, Rivard a établi une nouvelle marque en franchissant la distance en deux minutes, 10,57 secondes (2:10,57), avant de l'améliorer de nouveau en finale avec un temps de 2:08,64.

L'ancienne marque était de 2:10,98.

Loin d'être une surprise, c'est ce que visait Rivard, triple championne paralympique à Rio de Janeiro, en s'amenant en Allemagne.

«Mon objectif cette fin de semaine était de battre le record. Mon départ était bien meilleur et je pense que c'est là que j'ai sauvé le plus de temps dans ma première longueur», a déclaré celle qui est en lice pour le titre d'athlète féminine du circuit.

Seule autre Canadienne en lice, Tess Routliffe, coéquipière de Rivard au Centre haute performance de Québec, a terminé quatrième au 100 m brasse.