L'octuple champion olympique des Jeux 2008, Michael Phelps, venu en «star américaine» à l'Open de Paris, était «en colère» contre lui-même à l'issue des quatre épreuves qu'il a disputées ce week-end.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Vainqueur du 200 m papillon et du 200 m 4 nages, Phelps a pris la 3e place du 200 m libre et la 6e du 100 m libre, avec des chronos qui l'ont mis «en colère».

«Je suis déçu, mais je sais aussi que c'est ma faute. Je ne me suis pas entraîné exactement quand j'aurais dû le faire. On voit le résultat ce week-end. J'espérais être plus rapide ce week-end. Il y a plein de choses qui auraient pu être meilleures. Mais encore une fois, le seul responsable, c'est moi», a affirmé Phelps en conclusion de son premier week-end parisien.

«Je vais remettre les choses en place. Je vais travailler. Je ne suis pas inquiet mais en colère. Et quand je suis en colère, je sais que cela me sert de motivation», a-t-il ajouté.

«Espérons que cela me serve de piqûre de rappel. Sur le 200 m libre, je suis plutôt bien parti, mais après, ça s'est gâté. Je pensais que mon entraînement me donnerait de meilleurs résultats», a-t-il encore dit.