Un shérif de la Caroline du Sud ne portera pas d'accusation à l'endroit de Michael Phelps après la publication d'une photo le montrant en train de fumer d'une pipe à eau par le tabloïd britannique News of the World.

Mis à jour le 16 févr. 2009
ASSOCIATED PRESS

«Michael Phelps est vraiment un héros américain... mais même malgré son statut, il doit toujours se soumettre aux lois de notre État», a déclaré Leon Lott, le shérif du Comté de Richland, lors d'un point de presse tenu lundi.

Phelps a émis un communiqué à la suite de la conférence de presse de Lott.

«Je suis content que ce dossier soit maintenant chose du passé. Mais j'en ai tiré d'importantes leçons, a déclaré Phelps. Pour moi, il était important de reconnaître que j'ai fait montre d'un mauvais jugement et et qu'il s'agit d'une erreur que je ne commettrai plus. Je dirais particulièrement aux jeunes de faire attention aux décisions qu'ils prendront. Une seule mauvaise décision peut vraiment vous faire mal, ainsi qu'aux gens auxquels vous tenez.

«Je suis vraiment reconnaissant de l'appui que ma famille et mes partisans m'ont démontré. Je vais maintenant aller de l'avant et mettre cette histoire derrière moi.»

La photo montrait Phelps fumant de la marijuana d'une pipe à eau lors d'une fête tenue à l'Université South Carolina en novembre, alors qu'il visitait l'établissement. Lott a déclaré avoir saisi la pipe à eau qui se trouvait sur la photo, mais qu'il ne pouvait pas prouver que Phelps avait fumé de cette pipe.

«Nous détenions une photo et il a déclaré être désolé de son comportement inapproprié. Il n'a jamais dit: 'J'ai fumé de la marijuana', a ajouté Lott. Nous n'avions pas de preuves tangibles.»

Phelps a déclaré qu'il avait fait montre d'un mauvais jugement et qu'il apprendrait de cette erreur. Il a été suspendu pour trois mois par la fédération américaine et la compagnie Kellogg a déclaré qu'elle ne renouvellerait pas son partenariat avec l'athlète, qui arrivait à échéance.

Le bureau du shérif a aussi précisé que sept personnes avaient été arrêtées à la suite de cette enquête et qu'elles feraient face à une accusation simple de possession de marijuana, qui entraîne une peine maximale de 30 jours de prison ou une amende de 575 $ US. Une autre personne a été arrêtée pour avoir conduit avec un permis non valide.

Le shérif n'a pas identifié les autres personnes accusées dans cette histoire, mais les avocats de trois d'entres elles ont dit que ces accusations devraient être traitées comme toutes les autres dans le même genre d'affaires: soit qu'elles soient carrément rejetées, soit qu'elles soient rejetées avec conditions, ce qui demande habituellement de se conformer à certaines conditions et d'éviter les problèmes pour six mois.

La fête au cours de laquelle la photo a été prise a eu lieu trois mois après les JO de Pékin, où Phelps a établi un record des Jeux en remportant huit médailles. Cet incident n'aura toutefois pas d'impact sur cette récolte, puisque Phelps n'a jamais échoué un test antidopage.