Source ID:; App Source:

Euro 2008: Leveaux magistral

Amaury Leveaux... (Photo: AFP)

Agrandir

Amaury Leveaux

Photo: AFP

Sabine Colpart

(Rijeka) Pour le premier titre international de sa jeune carrière, le Français Amaury Leveaux a frappé très fort en dominant ses aînés sur 50 m nage libre avec un record du monde à la clé (20.48), le deuxième en une semaine, lors de l'Euro-2008 en petit bassin, jeudi à Rijeka.

La première journée de la compétition a été marquée par quatre records du monde et cinq records d'Europe.

Leveaux, qui a fêté ses 23 ans au début du mois, a donné le ton dès les séries du 50 m nage libre dans la matinée, en s'appropriant la marque continentale (20.80), détenue par le Croate Duje Draganja, qualifié de justesse pour les demi-finales.

Très en forme, Leveaux ne s'est pas arrêté là et a subtilisé le record du monde du 50 m nage libre en demi-finales (20.48), avant de s'imposer en finale en 20 sec 63/100 devant un autre Français, Frédérick Bousquet (27 ans), et Draganja (25 ans), qui a sauvé la face devant son public.

Leveaux, vice-champion olympique 2008 de la distance, s'était offert son premier record du monde la semaine dernière sur 50 m papillon lors des Championnats de France.

A Rijeka, il a placé la barre très haut alors que le champion olympique du 100 m nage libre, son compatriote Alain Bernard, a été évincé en séries (3e temps en 21 sec 13/100) eu égard au règlement, qui n'autorise que deux nageurs par nation à poursuivre la route.

L'Italie à la fête

Outre le 50 m nage libre, le relais 4X50 m 4 nages a fait des étincelles avec un record du monde abaissé trois fois.

En séries, les Italiens ont ouvert les débats avec une première marque mondiale (1:34.01), améliorée deux minutes plus tard par les Russes (1:33.77). L'Italie, piquée au vif, a repris le record en finale (1:32.91), portée par son héros, le double champion du monde en titre du 100 m nage libre (grand bassin), Filippo Magnini.

L'Italie s'est imposée devant l'Allemagne et la Russie, arrivées ex aequo en 1 min 33 sec 31/100.

L'Italie a bien démarré la compétition avec également la médaille d'or de la jeune Francesca Segat sur 200 m 4 nages, qui a battu le record d'Europe de la distance (2:07.03).

L'Allemand Paul Biedermann, qui a marqué les esprits en Coupe du monde le mois dernier en battant le record du monde, vieux de huit ans, de l'Australien Ian Thorpe sur 200 m nage libre, a remporté la finale du 400 m nage libre (3:37.73) avec près de deux secondes d'avance sur l'inusable Italien Massimiliano Rosolino, 30 ans.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer