Source ID:; App Source:

Hugo Barrette éliminé rapidement au sprint des Mondiaux

Hugo Barrette... (Photo d'archives fournie par le CNCB)

Agrandir

Hugo Barrette

Photo d'archives fournie par le CNCB

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Apeldoorn, Pays-Bas

Le parcours de Hugo Barrette au sprint des Championnats du monde de cyclisme sur piste a pris fin dès la ronde des 16es de finale, vendredi, au vélodrome d'Apeldoorn, au Pays-Bas. Le Madelinot a été éliminé par le Français Rayan Helal (10,224 secondes), qui l'a devancé de 0,299 seconde.

Barrette a expliqué qu'il avait dépensé toutes ses énergies, jeudi, quand il s'est classé 10e au Keirin, son meilleur résultat aux mondiaux.

«C'est une journée à oublier, car j'avais tout laissé sur la piste hier (jeudi). J'ai essayé, mais je n'avais plus rien. On en gagne et on en perd. Je suis fier de ce que j'ai accompli jeudi, sauf que ça m'a vraiment pris beaucoup d'énergie», a-t-il expliqué à Sportcom.

Les finales de jeudi soir ont été disputées tard en soirée, ce qui a laissé bien peu de temps à Barrette pour refaire ses forces.

L'autre Canadien inscrit au sprint, l'Albertain et ancien champion du monde junior au kilomètre Stefan Ritter, a lui aussi subi l'élimination en 16es de finale, s'inclinant contre le Japonais Yuta Wakimoto.

Jeudi, le triple champion olympique Edward Clancy a guidé la jeune équipe britannique à la victoire à la poursuite masculine aux championnats du monde de cyclisme sur piste.

Championne olympique de la discipline chez les dames, la Grande-Bretagne s'est inclinée face aux États-Unis, qui ont gagné le titre mondial pour une troisième année d'affilée.

Clancy a remporté son sixième titre mondial et ses coéquipiers Kiam Emadi, Charlie Tanfield et Ethan Hayter leur premier en disposant du Danemark pour s'offrir la médaille d'or. L'Italie s'est classée troisième après avoir vaincu le Canada dans la confrontation pour la médaille de bronze.

Les Canadiennes Allison Beveridge, Ariane Bonhomme, Annie Foreman-Mackey et Steph Roorda ont livré une belle bagarre aux Italiennes mais elles ont faibli en fin de course pour terminer à 3,214 secondes de leurs rivales.

«Nous voulions monter sur le podium, alors la pilule est un peu dure à avaler! a reconnu Foreman-Mackey. Mais nous pouvons maintenant analyser nos performances pour trouver ce que nous devons améliorer pour les Jeux du Commonwealth dans quelques semaines.»




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer