Source ID:; App Source:

L'AM. veut une sanction plus lourde pour Johan Bruyneel

Johan Bruyneel et Lance Armstrong en 2009.... (Photo Laurent Rebours, archives AP)

Agrandir

Johan Bruyneel et Lance Armstrong en 2009.

Photo Laurent Rebours, archives AP

La Presse Canadienne

L'Agence mondiale antidopage cherche à obtenir des sanctions plus sévères à l'endroit de l'entraîneur de longue date de Lance Armstrong, Johan Bruyneel, et deux membres du personnel médical.

Bruyneel a écopé d'une suspension de 10 ans en avril, tandis que le médecin de l'équipe, Pedro Celaya, et le soigneur Jose «Pepe» Marti ont été sanctionnés pour une période de huit ans pour leur implication dans la conspiration de dopage de l'équipe cycliste US Postal Service.

Ces sanctions ont été imposées par un comité du Tribunal arbitral américain du sport (AAA).

L'AM. a fait savoir qu'elle fait appel de cette décision auprès du Tribunal arbitral du sport, réclamant des sanctions prolongées pour ces trois individus, et ce, afin de mieux protéger les sportifs et faire en sorte que le cyclisme reste propre.

L'Union cycliste internationale (UCI) et l'Agence antidopage américaine (USADA) endossent pleinement l'AM. dans sa décision de faire appel et lui fourniront tout le soutien requis durant ce processus.

L'USADA avait mentionné en avril que Bruyneel «était à la tête d'un réseau visant à instaurer le dopage au sein des équipes US Postal et Discovery Channel s'étalant sur plusieurs années et touchant plusieurs coureurs.»




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer