Pour la première fois de l'histoire du March Madness, aucune équipe classée #1 ou #2 ne participera au Final Four.

Publié le 28 mars 2011
François Fournier LA PRESSE

Les finales régionales du championnat national de la NCAA mettront plutôt aux prises Kentucky (4) contre UConn (3) et VCU (11) contre Butler (8).

Dans l'Est, Kentucky a éliminé la deuxième tête de série, UNC, 76-69, alors que dans l'Ouest, UConn a vaincu de justesse Arizona (5), 65-63.

Mais les plus grandes surprises sont venues du sud.

En effet, personne ne s'attendait à ce que VCU ne montre la porte à Kansas (1) dans la Sud-Ouest (71-61), ni que Butler ne vienne à bout de Florida (2) dans la Sud-Est (74-71).

Le Final Four se déroulera à Houston le week-end prochain.

> Suivez-moi sur Twitter

Jose ou Ozzie?

Encore du grand Jose Canseco! Celui-ci devait participer à un combat de boxe de célébrités, samedi dernier, dans un Hard Rock Cafe de Floride. Le problème, c'est que ce n'est pas Jose qui s'y est présenté, mais bien son frère jumeau, Ozzie. Ce sont les amateurs qui ont découvert la supercherie, puisque Jose a des tatouages sur le bras et pas Ozzie. Ce n'était pas la première fois qu'Ozzie remplaçait Jose dans des événements publics semble-t-il. Le promoteur de l'événement, Damon Feldman, est bien sûr furieux. Il a organisé plusieurs événements avec Jose, mais aucun au cours des 18 derniers mois. «Peut-être que je n'ai jamais vraiment rencontré Jose auparavant», a-t-il déclaré.

Coeurs sensibles s'abstenir

Si vous avez l'estomac solide, allez lire l'histoire de Jeff Motuzas, receveur dans l'enclos des Diamondbacks de l'Arizona. Celui-ci mangera absolument n'importe quoi, N'IMPORTE QUOI je répète, si vous y mettez le prix. Il a aussi tout une liste de conneries inimaginables à son palmarès. Je crois qu'il a définitivement trop de temps à tuer dans l'enclos. Assez incroyable quand même que cette histoire se retrouve... dans le Wall Street Journal

.

Photo: AP

Les frères jumeaux Ozzie et Jose Canseco.

La folie du UFC

Le magazine Report on Business du Globe and Mail consacre un long papier au UFC et à sa folle popularité, non seulement aux États-Unis, mais aussi au Canada. Pas moins de 55 000 billets ont été vendus pour le gala du 30 avril au Rogers Centre de Toronto, qui mettra en vedette Georges St-Pierre. L'article raconte comment le UFC, sous l'impulsion notamment de son président Dana White, est devenu en l'espace d'une dizaine d'années un incroyable success story.

Se réinventer à tout âge

Connaissez-vous Laura Vikmanis? À 42 ans, elle est la plus vieille cheerleader de la NFL et son histoire est assez incroyable qu'elle fera maintenant l'objet d'un film. Après que son mari l'eut quittée, la mère de deux adolescentes assistait à un match des Bengals de Cincinnati lorsque sa soeur lui a suggéré de trouver une activité qu'elle aimait pour l'aider à se sortir de sa séparation. Elle a répondu qu'être cheerleader semblait amusant. À 39 ans, elle s'est présenté aux auditions des Ben-Gals, mais a été refusée. Elle a ensuite passé l'année suivante à travailler sur sa condition physique et à travailler sur des routines de danse, puis, elle s'est représenté, avec succès cette fois, aux auditions. New Line a acheté les droits sur l'histoire de Vikmanis et en fera un long-métrage. «Elle a prouvé qu'on peut se réinventer à tout âge», a déclaré Emily Cook, une des scénaristes chargées de transposer la vie de Vikmanis au grand écran.

Photo: Bernard Brault, La Presse

Le UFC gagne sans cesse en popularité.