Le ministre des Sports Vitaly Mutko, qui a été éclaboussé par le scandale du dopage généralisé en Russie, a été promu vice-premier ministre.

Publié le 19 oct. 2016
ASSOCIATED PRESS

L'Agence de presse nationale Tass a indiqué que le président Vladimir Poutine avait approuvé la proposition du premier ministre Dmitry Medvedev d'offrir ce poste à Mutko, qui était responsable des sports, du tourisme et de la jeunesse.

Cette promotion survient en dépit du fait que Mutko ait été personnellement accusé par l'enquêteur de l'Agence mondiale antidopage Richard McLaren d'avoir ordonné qu'on élimine le test antidopage positif d'un joueur de soccer étranger.

Le CIO a également refusé la demande d'accréditation de Mutko pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro en août, après qu'il eut été identifié dans le rapport McLaren.

La conseillère antidopage de Mutko, Nataliya Zhelanova, et l'un de ses adjoints au ministère des Sports, Yuri Nagornykh, sont suspendus depuis que McLaren les a accusés d'avoir contribué au stratagème d'élimination de centaines de tests antidopage positifs.