Game Ready n'a jamais si bien porté son nom que dimanche alors que le demi-sang hollandais et son cavalier Yann Candele ont remporté une spectaculaire victoire dans le Grand Prix BonjourQuébec.com de l'International Bromont.

Daniel Lemay LA PRESSE

Dans le barrage à deux équipes cavalier-monture, le Torontois d'origine normande a devancé la Russe Ljubov Kochetova par 40 centièmes de secondes, négociant en 40,53 secondes un parcours qui en allouait 54.

Cette compétition de qualification pour la Coupe du monde de saut d'obstacles, sanctionnée par la Fédération équestre internationale, marquait  la fin de la première semaine d'activités de l'International Bromont, qui fête son 35e anniversaire dans le Parc équestre olympique dont les manèges principaux ont été complètement rénovés. De la belle ouvrage!

«En marchant le parcours, avant la compétition, je m'étais dit qu'il y aurait quatre ou cinq sans-faute», nous a dit le champion du jour qui ne compte plus les victoires à Bromont. «Mais c'était un parcours long et, à la fin, nous avons été seulement deux à réussir le sans-faute»

En bouclant la manche initiale en 87,67 secondes, Candele et Game Ready, propriété de Susan Grange, n'ont devancé Kochetova et sa monture Aslan que par dix centièmes de secondes, sur un parcours de 14 obstacles (dont quatre doubles) conçu par la Catalina Cruz et pour lequel la Mexicaine avait alloué 93 secondes  Plus riche de 16 250 $ pour sa victoire - le GP BonjourQuébec.com (deux étoiles) est doté de 65 000 $ -- Candele a aussi monté Redefin et ils ont pris la 8e place.

L'Albertaine Jenna Thompson a été la plus rapide du groupe ayant accumulé quatre points de pénalité (un obstacle tombé) et a pris la troisième place, 79 centièmes devant David Arcand qui est venu à une brique - que son cheval Santos Utopia a fait tomber du sabot au mur de 1,60 mètre --  de réussir le sans-faute. «Je suis très satisfait de mon parcours», a déclaré à La Presse le jeune cavalier de Ville Mont-Royal. «Compte tenu du niveau de difficulté, c'est le meilleur résultat de ma carrière.»

Vainqueur de ce Grand Prix au cours des deux dernières années, Mario Deslauriers, un Bromontois devenu Newyorkais, a  pris la 9e place, sur Paradigm. Quant à François Lamontagne, gagnant la semaine dernière à Blainville, il a connu toutes les difficultés et lui et Tango ont fini derniers des 23 équipes.

Outre Yann Candele, les grands gagnants de dimanche sont l'International Bromont et le Parc équestre olympique. Qui, après  s'est refait une beauté, commence  à se refaire un nom. «L'an prochain, le niveau de cette compétition, qui est déjà très bon, va monter de plusieurs crans, prédit Yann Candele. Le mot va se passer dans le monde équestre que Bromont a maintenant des installations de toute première qualité et qu'il faut y être. Ce site est magnifique.»

L'International Bromont, lieu de rencontre de cavaliers et de chevaux de tous les niveaux, se poursuit cette semaine et se terminera dimanche prochain avec une compétition de saut d'obstacles trois-étoiles servant de qualification aux championnats d'Europe et aux Jeux équestres mondiaux  qui se tiendront fin septembre au Kentucky.

Ljubov Kochetova et son cheval Aslan Crédit.