Le Beauceron François Lamontagne a remporté la première victoire de sa carrière en qualification de la Coupe du monde de saut d'obstacles. Sur Anton, un Belge Warmblood de 9 ans, Lamontagne est sorti victorieux du barrage auquel participaient quatre des 16 cavaliers qui avaient réussi un parcours sans faute en première manche de la compétition principale du Jumping Blainville qui se terminait dimanche. 

Daniel Lemay LA PRESSE

La Russe Liubov Kochetova a ouvert le barrage en négociant, sur Aslan, des virages incisifs pour un sans-faute de 38,59 secondes, sur un parcours raccourci qui en allouait 40. Lamontagne est arrivé au premier obstacle à haute vitesse et, 37 secondes plus tard,  le cavalier de 26 ans détenait le temps à battre. Aynsley Vince et Frieda (36,3 sec.) galopaient vers la victoire quand une barre est tombée au dernier obstacle et Lauren Hunkin dépassa largement le temps alloué sur Larry 0146. Lamontagne!

«Avant aujourd'hui, j'avais participé à une seul qualif de la Coupe du monde et j'avais fini neuvième», a déclaré à La Presse un champion très calme dans son bonheur.  «Anton, je l'ai eu quand il avait trois ans : il sautait 1,15 mètre; ici, c'est une compétition à 1,60 mètre. C'est un bon cheval mais il est rendu à la limite de ses capacités.»

François Lamontagne a de jeunes chevaux qu'il entraîne à St-Eustache où il s'est établi. Le gagnant a touché une bourse de 15 000 $ sur les 60 000 $ dont cette compétition était dotée. Il sera à Bromont le week-end prochain pour le dernier rendez-vous québécois de la saison de saut d'obstacles, sur le site olympique rénové.

À Aix-la-Chapelle, pendant ce temps, le champion olympique canadien Éric Lamaze, sur Hickstead, a aussi remporté au barrage aussi le Grand Prix 5 Étoiles de «la Mecque du cheval». Le Montréalais d'origine, premier au classement mondial du saut de la FEI, a battu le numéro 2, le Suisse Pius Schwizer (Carlina) par 20 centièmes de secondes.