L'Espagnol Dani Pedrosa, victime de fractures à la main gauche lors d'une chute le week-end dernier, a renoncé à participer au Grand Prix des États-Unis MotoGP, disputé dimanche à Laguna Seca (Californie), a-t-on appris samedi auprès de son écurie Honda.

Mis à jour le 19 juill. 2008

«Il ne disputera pas la séance de qualification officielle, ni la course», a affirmé à l'AFP Maria Guidotti, l'attachée de presse de l'écurie Repsol Honda pour laquelle court l'actuel deuxième au Championnat du monde.

Ce renoncement n'est qu'une demi-surprise depuis l'évidente souffrance physique éprouvée par le pilote lors de la 1re journée d'essais libres vendredi, au cours de laquelle il avait réussi le 15e temps des 19 pilotes du plateau.

Samedi matin, avant la troisième et dernière séance d'essais libres, à laquelle Pedrosa n'a pas pris part, son agent Albert Puig avait confirmé les difficultés du pilote.

«Dani souffre beaucoup et a des problèmes avec sa main. Il a subi une opération lundi et il a été très courageux de venir ici, avait affirmé Puig avant la séance officielle de qualification. Il prendra seul la décision de continuer à piloter ou pas, et je ne sais vraiment pas ce qu'il va choisir.»

«La piste est exigeante, le nombre de virages à gauche est important. Dani a piloté sous infiltration (vendredi après-midi) et a réussi à progresser de deux secondes. Les médecins font de leur mieux pour réduire l'inflammation», a ajouté Puig.

Pedrosa, qui a chuté en début de course lors du GP d'Allemagne, souffre de fractures au poignet et au pouce de la main gauche et d'une entorse à une cheville.

Avant le rendez-vous de Laguna Seca, Pedrosa, vainqueur de deux courses cette saison, est deuxième du Championnat MotoGP avec 171 points, soit seize de moins que l'Italien Valentino Rossi (187). Le champion du monde en titre, l'Australien Casey Stoner, est troisième (167).

Stoner, vainqueur sur cette piste l'an passé, a dominé la dernière séance d'esssais libres samedi comme il l'avait lors des deux précédentes la veille.