Source ID:; App Source:

Cancer colorectal : le dépistage plus populaire à Noël

Les personnes qui doivent subir un test de dépistage du cancer colorectal sont plus enclines à se présenter à leur rendez-vous lorsqu'il est prévu en décembre ou dans les jours qui suivent leur anniversaire, révèle une nouvelle étude publiée dans le British Medical Journal.

Pour dresser ce constat, le professeur de médecine Geir Hoff, de l'Université d'Oslo, a invité 20 003 patients norvégiens à subir un test de dépistage du cancer colorectal durant l'année 2007. Près de 65 % des invités se sont présentés à leur rendez-vous.

 

«Un taux de présence de 65 %, ce n'est pas mal. Si l'on compare, le taux pour les mammographies est d'environ 75 %», explique M. Hoff.

Les patients ont été bien plus nombreux à se présenter à leur examen diagnostique dans les jours qui précèdent ou qui suivent des dates significatives. Par exemple, le taux de présence a atteint son sommet (72 %) durant le mois de décembre. Et 68% des patients qui ont été invités à subir leur test de dépistage dans les jours suivant leur anniversaire se sont présentés à leur rendez-vous.

Ces deux observations font dire au professeur Hoff que certains moments charnières poussent les patients à subir leur test de dépistage. «À Noël et à leur anniversaire, les gens se rappellent qu'ils vieillissent, explique M. Hoff. Et quand on vieillit, on sait qu'on risque plus de souffrir d'une maladie grave, donc on prend ses précautions! Je crois aussi qu'à ces périodes de l'année les gens veulent accomplir des choses avant de franchir une nouvelle étape de leur vie.»

Planifier les rendez-vous

Selon M. Hoff, les autorités médicales devraient tenir compte de ses conclusions quand vient le temps de planifier des rendez-vous de tests diagnostiques. «On devrait envisager de rapprocher le plus possible les rendez-vous de la date d'anniversaire des patients. On devrait aussi prévoir plus de personnel durant le mois de décembre pour pouvoir diagnostiquer plus de gens», dit-il.

Le cancer colorectal se classe troisième parmi les cancers les plus fréquents dans le monde. Plus de 1 million de nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Selon M. Hoff, le phénomène observé dans le cas des tests diagnostiques de cancer colorectal s'applique aussi dans le cas d'autres maladies.

 




Les plus populaires : Société

Tous les plus populaires de la section Société
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer