Plus de plantes — acquises durant la pandémie — demandent plus d’entretien. Résultat : beaucoup de conseils et de réseautage. Entrevues avec Mélanie Bouchard, qui a créé le groupe Facebook La passion des plantes d’intérieur du Québec, et avec LA référence en horticulture au Québec, Larry Hodgson, auteur du blogue Le jardinier paresseux.

Publié le 25 janv. 2021
Émilie Côté
Émilie Côté La Presse

« C’est incroyable ! », lance Larry Hodgson.

Les consultations sur son blogue Le jardinier paresseux ont bondi de 1,5 million de vues en 2019 à 2,5 millions en 2020.

La troisième édition de son livre Les plantes d’intérieur, sortie en septembre dernier, s’est vendue à près de 2500 exemplaires et elle est en réimpression. Au Québec, c’est considéré comme un best-seller. C’est sans compter les 1500 exemplaires vendus des Semis du jardinier paresseux, ouvrage sorti il y a un an à peine.

Pour bien des amateurs de plantes, l’auteur de quelque 65 livres sur l’horticulture est LA référence. Alors, que pense-t-il de l’engouement actuel pour les végétaux ? « Je n’ai jamais vu cela ! » L’horticulture était un passe-temps associé aux gens plus âgés, mais ce n’est plus le cas, observe-t-il.

PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL

Larry Hodgson est considéré comme LA référence en horticulture.

C’est incroyable, l’intérêt qu’il y a pour les plantes ! Ce qui est stimulant pour moi, car c’est ce que je fais depuis 40 ans.

Larry Hodgson, auteur et blogueur spécialiste en horticulture

Sa passion pour la culture de végétaux vient de son père qui était agriculteur. Larry Hodgson a grandi en banlieue de Toronto. Enfant, sa famille a visité la ville de Québec en marge d’Expo 67. Larry Hogdson a alors eu un véritable coup de cœur pour la Vieille Capitale, si bien qu’il a fait le saut de l’Université de Toronto à l’Université Laval pour compléter ses études en langues. « Et je ne suis jamais reparti. »

Aujourd’hui, il vit entouré de centaines de plantes. Sa cour est un immense jardin.

Il ne s’étonne pas que sa passion soit de plus en plus commune avec la pandémie. « Prendre soin d’une plante, c’est une façon de se sentir utile. La plante a besoin de nous. Et c’est beau ! Les gens se sentent bien quand ils sont entourés de plantes. »

« Cela rapproche les gens »

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Mélanie Bouchard a quelque 700 plantes, et encore davantage durant la saison estivale.

De l’amour pour les végétaux, il y en a beaucoup parmi les 26 000 membres du groupe Facebook La passion des plantes d’intérieur du Québec, créé par Mélanie Bouchard, en 2013.

« Au début de la pandémie, nous étions 13 000 membres. Là, nous sommes 26 000 membres, expose-t-elle. Les plantes, ça rapproche les gens. Cela crée des liens et des amitiés. On se sent tous moins seuls. »

Identification d’espèces, conseils en cas d’insectes indésirables, échanges de boutures ou encore idées de meubles pour mettre en valeur : le groupe est une véritable mine d’or d’information. Les membres parlent de leurs plantes comme de leurs enfants, avec fierté.

On retrouve des gens de tous les âges, dont plusieurs jeunes hommes. Il y a huit mois, Olivier Gosselin n’avait aucune plante, mais celles de sa voisine l’ont incité à se procurer un lierre de 10 pi et à apprendre tout ce qu’il peut sur le sujet. Aujourd’hui, le jeune homme de 24 ans décrit son appartement comme un « biodôme » et il vend même des plantes en ligne.

> Consultez le site de Plants of Montreal

Pour sa part, Mélanie Bouchard a quelque 700 plantes, et encore davantage durant la saison estivale. « Des petites, précise-t-elle. Beaucoup de succulentes, des cactus et des plantes à caudex. Cela me permet de me ressourcer, ajoute-t-elle. Cela me fait sentir moins seule. Depuis le début de la pandémie, je ne travaille pas, donc cela m’occupe. »

Il n’y a rien qui la rend plus fière que de voir un semis grandir et fleurir. « C’est gratifiant », résume-t-elle.

Voici trois livres québécois très populaires pour l’entretien des plantes au Québec.

PHOTO ELIZABETH GARTSIDE, FOURNIE PAR LES ÉDITIONS GOÉLETTE

Le guide Plantzy — Vivez en harmonie avec vos plantes

IMAGE FOURNIE PAR QUÉBEC-AMÉRIQUE

Plante vertes – Une jungle entre quatre murs, de Mélanie Grégoire

IMAGE FOURNIE PAR BROQUET

Les plantes d’intérieur, de Larry Hodgson

> Consultez la page Facebook La passion des plantes d’intérieur du Québec

Lisez la suite du dossier

> S’entourer de plantes pour traverser la pandémie

> Des plantes plutôt que des spectacles