(Washington) Des élus américains ont pu être exposés à une personne infectée par la COVID-19 lorsqu’une foule furieuse de partisans de Donald Trump a envahi le Capitole, mercredi.

Lisa Mascaro The Associated Press

Le médecin traitant du Capitole a informé dimanche tous les législateurs de l’exposition possible au virus et les a exhortés à se faire tester. L’individu infecté n’a pas été nommé.

Le Dr Brian Moynihan a écrit que de nombreux membres de la Chambre s’étaient réfugiés mercredi dans une grande salle — par mesure de sûreté — pendant plusieurs heures. Certains ont pu être exposés à un autre occupant atteint d’une infection.

Des dizaines d'élus ont été emmenés vers des lieux sécurisés après que des insurgés trumpistes eurent pris d’assaut le Capitole, franchissant des barricades, parcourant des couloirs et saccageant des bureaux.

PHOTO J. SCOTT APPLEWHITE, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Des élus de la Chambre des représentants évacués avant l'arrivée des manifestants

Des membres du Congrès ont été blottis pendant des heures dans la grande salle, tandis que d’autres sont demeurés là pendant une période plus courte.

Aucun autre détail n’a été fourni sur la personne qui a été déclarée positive.

Certains législateurs et membres du personnel étaient furieux après la diffusion d’une vidéo montrant des élus républicains qui ne portant pas un couvre-visage dans la pièce.

Trump fait maintenant face à une nouvelle mesure de destitution après avoir incité des partisans qui s’étaient rassemblés près de la Maison-Blanche à marcher vers le Capitole. La Chambre des représentants pourrait voter à ce sujet dans quelques jours, moins de deux semaines avant l’assermentation du président démocrate désigné Joe Biden, le 20 janvier.

Un agent de la police du Capitole est mort après avoir été frappé à la tête avec un extincteur. Les autorités ont annoncé dimanche le décès d’un deuxième agent qui pourrait s’être suicidé, selon deux sources proches du dossier. Il n’était pas clair si sa mort était liée aux évènements de mercredi.

Une femme de Californie a été abattue par la police du Capitole et trois autres personnes sont décédées à la suite de problème de santé.