(Washington) Tous les voyageurs à bord de vols en provenance du Royaume-Uni seront obligés à partir de lundi de présenter un test de la COVID-19 négatif pour être admis aux États-Unis, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires américaines.

Agence France-Presse

Ce test devra avoir été effectué dans les 72 heures ayant précédé le départ, ont indiqué les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) dans un communiqué.

« Cette exigence additionnelle de test renforcera la protection du public américain pour améliorer leur santé et leur sécurité, et pour assurer des déplacements internationaux responsables », explique le communiqué.

Cette décision fait suite à l’apparition en Grande-Bretagne d’une nouvelle variante du coronavirus beaucoup plus contagieuse que les précédentes, et qui a amené de nombreux autres pays à suspendre ou restreindre leurs liaisons aériennes avec le Royaume-Uni, ou à exiger des tests négatifs pour laisser entrer les voyageurs.