(Washington) Joe Biden a nommé mardi une dizaine de membres de son équipe de campagne, dont une moitié de femmes et un influent élu noir, pour l’entourer à la Maison-Blanche, où il prendra ses fonctions le 20 janvier.

Agence France-Presse

L’ancien vice-président démocrate continue ses préparatifs sans attendre que Donald Trump reconnaisse sa défaite à la présidentielle du 3 novembre.

Après avoir désigné la semaine dernière un démocrate chevronné, Ron Klain, pour être son chef de cabinet à la Maison-Blanche, il a annoncé neuf autres nominations, dont celle de sa directrice de campagne Jen O’Malley Dillon, 44 ans, comme cheffe de cabinet adjointe.

PHOTO CHARLES REX ARBOGAST, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Jennifer O'Malley Dillon

Joe Biden a retenu des proches, comme son ancien chef de cabinet Steve Ricchetti et son ami de longue date Mike Donilon, pour devenir ses conseillers.

Un de ses principaux alliés dans la communauté afro-américaine, Cedric Richmond, 47 ans, quittera la Chambre des représentants pour entrer à la Maison-Blanche comme conseiller chargé des relations avec la société civile.

Dana Remus, une ancienne professeure de droit qui a travaillé à la fondation Obama, prendra la tête des services juridiques de la présidence.

Ces personnalités reflètent l’engagement de Joe Biden « à former un gouvernement qui ressemble à l’Amérique, qui ait de l’expertise et puisse obtenir des résultats pour les familles de travailleurs dès le premier jour », selon un communiqué de son équipe de transition.