(Washington) Des milliers d’Américains ont commencé à célébrer samedi la victoire de Joe Biden, exprimant leur joie par des cris et des concerts de klaxons quelques minutes après l’annonce de l’élection du candidat démocrate à la présidence des États-Unis.

Agence France-Presse

À Washington, sous un soleil quasiment estival, la foule affluait vers la Maison-Blanche et la Black Lives Matter Plaza, une partie de l’artère menant à la résidence présidentielle ainsi renommée au printemps dernier pour dénoncer les violences policières contre les Africains-Américains.

PHOTO ERIC BARADAT, AGENCE FRANCE-PRESSE

La Black Lives Matter Plaza a accueilli une foule de partisans démocrates.

La capitale fédérale est un bastion démocrate. Les panneaux Joe Biden et Kamala Harris, la future vice-présidente, ont refleuri dans les rues, fièrement portés par leurs supporteurs démocrates, tous portant le masque sanitaire et au nombre de plusieurs milliers.

« Je suis comblée, extrêmement heureuse et juste tellement fière que nous allions dans une direction différente », disait Amy Berger, 40 ans, sortie avec son fils dans un quartier plus résidentiel.

À New York, ville d’origine de Donald Trump, c’étaient les mêmes scènes : klaxons et célébrations. Catherine Griffin, 47 ans, versait même quelques larmes d’émotion.

PHOTO CAITLIN OCHS, REUTERS

Célébrations à Central Park

« Je suis heureuse que Donald Trump sorte de nos vies, espérons pour toujours – même si je n’en sais rien », disait-elle, appelant à avoir « un peu de normalité dans nos vies ».

Les Américains ont attendu quatre jours avant de connaître le nom de leur futur président. La course a été serrée, dans un pays extrêmement divisé. Les chaînes de télévision américaines ont fini par annoncer samedi que Joe Biden avait franchi le seuil « magique » de 270 grands électeurs qui lui permettra d’entrer à la Maison-Blanche en janvier prochain.

Dans le fief du démocrate, Wilmington, ville tranquille du Delaware, des célébrations ont également commencé samedi, tout comme à Philadelphie ou encore Atlanta.

PHOTO ROBERTO SCHMIDT, AGENCE FRANCE-PRESSE

Yei Boayue, une partisane de Joe Biden, ne cachait pas sa joie à l'extérieur du quartier général des démocrates à Wilmington, au Delaware.