(Washington) Les États-Unis ont enregistré vendredi pour le deuxième jour consécutif plus de 70 000 cas de coronavirus et 1000 morts en une journée, selon le comptage à 20 h 30 locales de l’université Johns Hopkins.  

Agence France-Presse

En 24 heures, le pays a recensé près de 73 800 nouveaux cas de COVID-19 (76 500 la veille) et déploré plus de 1150 morts supplémentaires (1225 la veille), selon l’université, qui actualise ses chiffres en continu.  

Le nombre total d’infections diagnostiquées sur le sol américain depuis le début de la pandémie est de 4,1 millions (dont 1,26 million de personnes déclarées guéries).  

Les États-Unis, qui sont de loin le pays le plus touché au monde en valeur absolue, déplorent au total plus de 145 000 décès liés à la COVID-19.

Après une amélioration à la fin du printemps, l’épidémie connaît depuis fin juin une forte recrudescence, notamment dans les États fortement peuplés du sud et de l’ouest du pays comme le Texas, la Floride ou la Californie.  

Depuis 11 jours, le niveau de nouvelles infections détectées chaque 24 heures n’est pas passé en dessous de la barre des 60 000.  

Et la courbe des décès a elle aussi commencé à remonter, avec un retard de quelques semaines. Le consensus scientifique est que la vague des décès suit de trois ou quatre semaines celle des infections.

Après être régulièrement repassés en dessous des 500 morts autour de la fin juin, les bilans journaliers ont dépassé les 1000 décès quotidiens ces trois derniers jours.