(New York) Donald Trump a réaffirmé mardi, dans des termes très directs, sa détermination à discuter avec tout le monde, y compris les dictateurs, si cela pouvait profiter à l’économie américaine.

Agence France-Presse

Lors d’un discours à New York, le locataire de la Maison-Blanche a vanté la bonne santé de l’économie et sa capacité à attirer les investissements étrangers.

«Il reviennent tous aux États-Unis. C’est très simple : ils veulent être là où cela se passe», a-t-il lancé. «Je rencontre des dirigeants du monde entier : rois, reines, premiers ministres, présidents et dictateurs, je les rencontre tous».

«Tout le monde veut venir. Les dictateurs, c’est OK, venez, tant que c’est bon pour les États-Unis», a-t-il ajouté parmi les rires de la foule, assurant que tous ses interlocuteurs le félicitaient pour ses résultats économiques.