(Washington) L’assistante personnelle de Donald Trump, Madeleine Westerhout, a démissionné jeudi après avoir partagé avec des journalistes des informations concernant la famille du président américain, ont rapporté des médias américains.

Agence France-Presse

Selon le quotidien New York Times qui cite des sources non identifiées, M. Trump a appris que son assistante avait évoqué sa famille et certaines questions liées à la Maison-Blanche lors d’un échange à micros fermés avec des journalistes dans le New Jersey où il a récemment séjourné.

D’autres médias dont CNN et Politico ont ensuite également rapporté son départ. Selon CNN, Mme Westerhout n’a pas clairement stipulé durant l’échange avec les journalistes qu’il était à micros fermés et un des reporters a fait part de la conversation à la Maison-Blanche.

Mme Westerhout, dont le bureau était situé face au Bureau ovale, est décrite par les médias américains comme « la gardienne de la porte » de M. Trump dont elle a été l’assistante personnelle depuis le début de la présidence. Selon le New York Times, Mme Westerhout est dorénavant une « employée séparée » et n’a plus accès à la Maison-Blanche.

M. Trump et Mme Westerhout avaient une relation « étroite », selon CNN citant un ancien responsable de l’administration Trump qui a toutefois souligné que parler de la famille du président constituait « une ligne rouge » à ne pas franchir.

Mme Westerhout n’apparaissait pas dans les médias comme une collaboratrice de premier plan à la Maison-Blanche, mais son départ vient s’ajouter à une longue liste de démissions depuis l’élection de M. Trump en 2016.