(Washington) Le président américain Donald Trump a fait mercredi l’éloge du premier ministre britannique Boris Johnson après sa décision controversée de suspendre le Parlement à l’approche de la date prévue pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Agence France-Presse

« Boris est exactement ce que le Royaume-Uni attendait, et prouvera que c’est “un grand homme ! ” J’adore le Royaume-Uni », a tweeté M. Trump, estimant qu’il serait « très difficile » pour le leader de l’opposition britannique Jeremy Corbyn de demander une motion de défiance à l’encontre de M. Johnson.  

Ce dernier a annoncé mercredi que les travaux du Parlement britannique seraient suspendus la deuxième semaine de septembre et jusqu’au 14 octobre, soit deux semaines avant la date prévue du Brexit, le 31 octobre.    

Ce moment choisi très serré rend improbable que les députés opposés à une sortie sans accord de l’Union européenne puissent faire voter des lois pour l’empêcher.  

L’opposition a dénoncé une manœuvre « antidémocratique » de la part de M. Johnson, dont l’annonce a fait plonger la livre sterling.