(Miami) La gouverneure de l’Alabama, État conservateur du sud des États-Unis, a promulgué mercredi la loi anti-avortement la plus stricte du pays, un texte qui provoque une levée de boucliers dans l’opposition démocrate et de larges pans de la société américaine, a annoncé son cabinet.

Agence France-Presse

La gouverneure Kay Ivey a ainsi ratifié un texte qui interdit la quasi-totalité des interruptions volontaires de grossesse, même en cas d’inceste ou de viol.