Les démocrates du Congrès américain sont prêts à assigner le gouvernement de Donald Trump en justice pour obtenir le rapport d'enquête du procureur spécial sur la Russie si celui-ci n'était pas rendu public, a dit l'un d'eux dimanche.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le procureur spécial Robert Mueller, nommé en mai 2017, enquête sur les contacts et une éventuelle collusion entre la Russie et l'équipe de Donald Trump durant la campagne présidentielle de 2016.

Il doit remettre au terme de ses investigations un rapport confidentiel à sa tutelle, c'est-à-dire le département de la Justice. Charge au procureur général, Bill Barr, de décider de le remettre au Congrès et de le rendre public, ce à quoi il ne s'est pas engagé.  

« Nous sommes prêts à déposer une assignation pour obtenir le rapport et faire témoigner Bob Mueller devant le Congrès, et nous irons au tribunal s'il le faut », a déclaré dimanche Adam Schiff, président de la commission du Renseignement de la Chambre, lors d'une entrevue sur la chaîne ABC.  

« La pression sera immense non seulement sur le département, mais aussi sur le procureur général », a-t-il dit.  

« Nous irons jusqu'au bout, et nous mettrons ces informations à disposition du public, ce qui devrait satisfaire le président, s'il est vraiment sincère lorsqu'il affirme qu'il sera disculpé », a ajouté Adam Schiff.

Jusqu'à présent, seul l'entourage de Donald Trump a été poursuivi dans le cadre des investigations de l'équipe Mueller, pour des délits le plus souvent n'ayant rien à voir avec la Russie, comme de la fraude fiscale.

L'ancien avocat du milliardaire, Michael Cohen, a été condamné à trois ans de prison pour fraude fiscale et infraction au code électoral.

L'ancien directeur de campagne Paul Manafort a été condamné pour fraude bancaire et d'autres délits, et a plaidé coupable dans un autre dossier. Sa peine sera fixée le mois prochain, et inclura vraisemblablement des années de prison.