(Washington) Les candidats à la primaire démocrate Bernie Sanders et Pete Buttigieg ont récolté d’importants montants au troisième trimestre, qui leur permettent de rester solidement ancrés dans la course à la Maison-Blanche malgré des sondages moins favorables.

Agence France-Presse

Le sénateur indépendant Bernie Sanders, 78 ans, a levé 25,3 millions de dollars entre juillet et septembre, soit bien plus que la somme récoltée au deuxième trimestre (18 millions).

Ces montants tombent alors que le candidat socialiste s’est vu recaler ces dernières semaines, de la deuxième à la troisième place dans la moyenne des sondages pour l’investiture démocrate, doublé par la sénatrice progressiste Elizabeth Warren, 70 ans.  

«Les élites médiatiques et les commentateurs professionnels tentent sans arrêt d’ignorer cette campagne, et pourtant les travailleurs américains continuent de proclamer haut et fort qu’ils veulent une révolution politique», a affirmé le directeur de la campagne de Bernie Sanders, Faiz Shakir.  

Depuis son entrée dans la course en février, M. Sanders a levé 61,5 millions, à travers des donations de «19 dollars seulement en moyenne», selon son communiqué.  

Pete Buttigieg, jeune maire de South Bend, dans l’Indiana, a récolté 19,1 millions de dollars au troisième trimestre, soit une nette baisse par rapport au record – parmi les candidats – qu’il avait affiché entre avril et juin (24,9 millions).  

Ce montant lui permet toutefois de rester confortablement en lice, avec 51 millions de dollars levés depuis le début de l’année, selon son équipe.  

«Nous aurons les moyens de parcourir toute la distance, et de remporter» les primaires démocrates en 2020, veut croire son directeur de campagne Mike Schmuhl dans un courriel.  

Après avoir fait une entrée très remarquée dans la campagne démocrate, M. Buttigieg, 37 ans, stagne désormais autour de 5% dans les sondages.  

Il est relativement bien placé – en quatrième position parmi 19 candidats – mais loin derrière le trio de tête formé par l’ancien vice-président Joe Biden (27,2% selon RealClearPolitics), suivi d’Elizabeth Warren (23%) et Bernie Sanders (17,8%).  

AFP

Joe Biden et Elizabeth Warren.

Les deux favoris démocrates n’avaient pas encore publié leurs recettes mardi soir.  

125 millions pour Trump

Les candidats à la présidentielle de novembre 2020 ont jusqu’au 15 octobre pour soumettre leurs comptes à la commission électorale fédérale.

En cinquième position, la sénatrice Kamala Harris a, elle, déclaré avoir récolté 11,6 millions de dollars sur la période, un montant stable par rapport aux deux premiers trimestres.  

Du côté républicain, le chef de la campagne pour la réélection de Donald Trump a indiqué mardi que le parti ainsi que son équipe de campagne avaient récolté un total de 125 millions de dollars au troisième trimestre, mais sans donner le détail.

Il avait affiché 105 millions au deuxième trimestre.  

Les 19 prétendants à la primaire démocrate avaient jusqu’à lundi minuit pour répondre aux critères de sélection du prochain débat démocrate prévu le 15 octobre. La liste officielle n’a pas encore été annoncée.