Un avocat a déclaré que son client était le premier à s'entendre à l'amiable avec l'Université Penn State en rapport avec le scandale de pédophilie impliquant l'ancien entraîneur de football, Jerry Sandusky.

Publié le 17 août 2013
HARRISBURG, Pennsylvanie ASSOCIATED PRESS

L'avocat Tom Kline a confirmé dans un courriel que son client, connu sous le pseudonyme de «Victime 5», s'était entendu avec l'Université, tel qu'annoncé samedi par le quotidien The Philadelphie Inquirer.

Rappelons que 26 des 31 jeunes hommes qui ont été agressés ont intenté des recours contre l'université.

Un porte-parole de Penn State a indiqué que «les dossiers progressaient bien», mais qu'il ne ferait aucun commentaire quant aux rumeurs qui rapportent qu'il s'agirait d'une entente de plusieurs millions de dollars.

Sandusky purge actuellement une peine de 30 à 60 ans de prison.