Un homme de l'Alabama a été condamné à un an de prison, jeudi, pour avoir proféré des menaces contre le président Barack Obama sur Twitter.

Publié le 20 juin 2013
ASSOCIATED PRESS

Le juge fédéral Lynwood Smith a annoncé la peine de Jarvis M. Britton lors d'une audience à Huntsville.

Jarvis M. Britton devra également se soumettre à trois années de probation à sa sortie de prison.

L'homme de 26 ans, originaire de Birmingham, a plaidé coupable en mars d'avoir proféré des menaces de mort contre le président. Selon les procureurs, il a écrit en septembre un message sur Twitter qui disait: «Tuons le président. F.E.A.R.»

D'après les procureurs, F.E.A.R. est une milice anarchiste opposée au gouvernement.