La présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi a indiqué mercredi au journal spécialisé Politico qu'elle estimait que le gel des dépenses envisagé par le président Barack Obama ne devait pas épargner l'armée.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Tout le monde doit faire des sacrifices», a-t-elle déclaré au site internet du journal. «Je pense que nous devons soumettre toute dépense publique fédérale à l'examen le plus rigoureux», a-t-elle ajouté.

Mme Pelosi a précisé que le fait de tailler dans les fonds alloués au sous-traitants et dans ceux utilisés pour le fonctionnement administratif de l'armée américaine pourrait «faire de la place» pour une coupe de 5% du budget de la défense sans handicaper l'efficacité des troupes.

«Nous sommes tous pour une défense nationale forte, et nous voulons la financer de façon appropriée», a-t-elle dit. «Mais nous ne sommes pas là pour protéger les sous-traitants», a estimé la chef démocrate.

Ces commentaires interviennent alors que le président Barack Obama devait proposer dans son discours sur l'état de l'Union mercredi soir de geler pendant trois ans une partie du budget fédéral des Etats-Unis afin d'économiser 250 milliards de dollars sur dix ans et réduire le déficit, sans inclure les fonds destinés à la défense.