Source ID:; App Source:

Nomination d'un «tsar de la frontière» attendue aux États-Unis

La frontière entre les États-Unis et le Mexique.... (Photo: AP)

Agrandir

La frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Photo: AP

Eileen Sullivan
Associated Press
Washington

Un nouveau poste est en passe d'être créé aux Etats-Unis. Un «tsar de la frontière» va être chargé de superviser les efforts destinés à mettre fin aux violences liées au narcotrafic le long de la frontière américano-mexicaine et de lutter contre l'entrée de migrants clandestins aux Etats-Unis.

À quelques heures du premier voyage au Mexique de Barack Obama depuis son entrée en fonctions, l'ancien procureur fédéral Alan Bersin devait être nommé à ce poste mercredi par la secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano, selon un responsable de l'administration ayant requis l'anonymat.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Alan Bersin travaillera avec des responsables internationaux et leurs homologues aux Etats-Unis. De 1993 à 1998, il a été à la tête de la politique contre l'immigration clandestine à la frontière entre la Californie et le Mexique alors qu'il était procureur fédéral. Plus récemment, il a présidé l'Autorité aéroportuaire régionale du comté de San Diego.

Il a aussi occupé le poste de secrétaire à l'Education dans le cabinet du gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger. Lequel a estimé mardi soir que le «président Obama n'aurait pas pu choisir une personne plus qualifiée et plus expérimentée».

L'administration Obama a promis de s'attaquer à la violence dans la zone frontalière et de collaborer avec les autorités mexicaines pour enrayer les trafics de drogue et d'armes. Des centaines d'agents fédéraux sont déployés dans le sud-ouest américain, en plus d'équipements de surveillance de haute technologie et d'unités cynophiles.

L'an dernier, les douanes américaines ont appréhendé 792.321 personnes qui tentaient d'entrer clandestinement aux Etats-Unis par la frontière sud-ouest, selon des statistiques de la Sécurité intérieure.

Mercredi, Janet Napolitano devait se rendre à El Paso au Texas -où l'annonce de la nomination de M. Bersin était attendue- et à Columbus au Nouveau-Mexique, avant de rejoindre Nogales, en Arizona, pour y rencontrer des responsables locaux et s'entretenir des opérations de lutte contre l'immigration clandestine et les trafics.

Elle devait ensuite rejoindre Barack Obama à Mexico afin de rencontrer le président Felipe Calderon




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer